Quelques jours à Bariloche
par on mai 19, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour,

avant de vous raconter nos derniers jours, il nous faut revenir sur le dernier article, car nous l’avons publié avant de sortir manger, mais ce repas a été mémorable, et se doit de vous être raconté ! ^^
Pourquoi cela ? Parce que nous sommes à Bariloche, ville qui souvent est « comparée » à la Suisse à cause de sa situation géographique, entre lacs et montagnes, à cause de ses nombreux chalets en bois et à cause de la réputation du chocolat qui y est fabriqué ! D’autant plus qu’il y a à Bariloche une colonie Suisse ! ^^

Enfin bref, mardi soir, on est allés manger dans un restaurant du centre-ville. Le restaurant était dans un grand et très joli chalet tout en bois et nous y avons mangés… Une fondue au fromage !

Bariloche, Mon voyage en Argentine

Fondue au fromage dans un restaurant de Bariloche, la ville la plus « Suisse » d’Argentine !

Et bien, on a pas encore goûté le chocolat de Bariloche, mais la fondue, elle est vraiment pas mal ! Bon, elle est aussi pas mal différente de la fondue Suisse, mais elle se défend franchement bien !
À part le fromage utilisé, la principale différence est qu’ils utilisent des croûtons et non du pain frais… Avec la fondue, il nous ont servis des petites patates frites, des morceaux de pommes vertes, des champignons et des petites saucisses… Enfin bref, c’était vraiment très sympathique et franchement, c’était bon ! ^^

Bariloche, Mon voyage en Argentine

Fondue au fromage dans un restaurant de Bariloche, la ville la plus « Suisse » d’Argentine !

Ce repas nous a un petit peu rappelé le pays…! ^^ Enfin bon, il y avait aussi une fête privée à l’étage où il y avait un orchestre de Tango qui jouait…! Le mélange Tango-Fondue était assez rigolo ! XD

Bref, voilà pour le petit rajout au dernier article, venons en maintenant aux derniers évènements !

Alors, on en est donc au mercredi 15 mai, premier jour à Bariloche. Ce jour là, on est restés assez tranquilles. On a profité du beau temps pour visiter la ville et ses très nombreuses chocolateries…! On a donc déambulé dans les rues en s’arrêtant dans grosso modo toutes les chocolateries où nous avons achetés un petit peu de toutes les sortes de chocolats…! ^^
Du coup, après avoir claqué au moins 200 pesos en chocolat, et aillant ainsi près de 300 grammes de choc’ en poche, on est retournés à l’auberge pour faire notre petite dégustation…!

Bariloche, Mon voyage en Argentine

Dégustation des nombreuses sortes de chocolats fabriqués dans les trèèès nombreuses chocolateries de Bariloche, la ville la plus « Suisse » d’Argentine !

À la fin, ben on avait un peu mal au ventre ! XD
Non, j’exagère un peu… Disons qu’on avait bien mangé mais surtout qu’on ne voulait plus entendre parler de chocolat ! ^^ N’empêche que ça faisait un moment qu’on avait pas pu manger de chocolat et qu’on était bien content d’en retrouver ! D’autant plus que, tout comme la fondue, le chocolat de Bariloche est pas mal du tout ! Mais bon, comme pour la fondue, il est aussi assez différent que le chocolat suisse… Il y a des spécialités ici qui n’existent pas du tout en Suisse, comme le Chocolat en Rama (c’est celui qui se trouve dans chaque assiette de la photo, par exemple dans l’assiette du bas, c’est celui qui est tout à droite)… Les argentins en raffolent, nous, on est pas convaincus… C’est sensé être un chocolat très fin qui fond dans la bouche, mais selon nous, certes il est très fin et il fond dans la bouche, mais ça donne une sorte de pâte qui franchement, n’est pas très bonne… Enfin, selon nous…! ^^

Bref, après notre bonne dégustation, on est restés tranquilles dans la chambre pour digérer…! XD

 

Le lendemain, jeudi 16 mai, on est allés faire le Circuito Chico, une boucle d’environ 60 km qui serpente entre les nombreux lacs et montagnes de la région de Bariloche.
Pour cela, on s’est levés assez tôt, vers 8h30 pour partir vers 10h. Le circuit est à quelques kilomètres seulement de Bariloche. En voiture, on y est rapidement arrivés, même plus rapidement que prévu…! On a compris qu’on y était lorsqu’on a remarqué qu’on avait déjà fait près de la moitié de la boucle… VDM ! ^^

Mais bon, pas grave, on a continué un moment, puis on est revenus sur nos pas. Le circuit était très sympa, mais on l’a un peu moins apprécié que le Circuito Costero qu’on avait fait au bord de la mer à Puerto San Julian… Enfin non, on l’a beaucoup apprécié, mais disons qu’on a moins été impressionnés… Circuler entre lacs et montagnes, on connaît un peu… Le paysage était assez semblable aux paysages que l’on peut voir en Suisse, du coup, on était moins dépaysés, moins impressionnés par ce circuit que par celui de Puerto San Julian… La journée n’en a pas moins été très sympathique !

Par une météo de rêve et une température agréable (une 10aine de degrés, au soleil et sans vent, ça passe bien…!), on a pique-niqué au bord d’un magnifique lac baigné dans un calme absolument incroyable. Pas un bruit (même pas le bruissement du vent dans les arbres), pas une vague sur l’eau… À peine un ou deux oiseaux par-ci par-là, pour venir nous rappeler qu’il y a quand même de la vie dans le coin ! C’était incroyablement calme et reposant…!

Après cette petite pause, nous avons repris notre tour. Au final, on aura vu de très belles choses, mais plutôt que de vous faire un long récit, je vous laisse regarder les photos…! ^^
On aura aussi vu des choses plus divertissante ! Comme dit plus haut, Bariloche possède une colonie suisse…! On est allés y faire un tour pour voir…! On a eu le droit à la rue de Zurich et aux chalets en bois, très jolis mais hyper clichés, le summum ayant été atteint par celui avec les écussons des cantons suisses…! ^^
On est rentrés vers 18h et on a passé la soirée tranquilles à l’auberge.

On a eu la très mauvaise surprise en rentrant à l’auberge de s’apercevoir que l’on s’était fait voler plus de la moitié de l’argent qu’on avait retiré au Chili… On ne sait pas exactement où, quand, ni comment, mais le scénario le plus probable est que l’argent est tombé dans notre chambre à l’auberge (chambre qu’on avait fermé à clef) et que le gars qui a fait le ménage l’a chopé en nettoyant notre chambre… Mais bon, bien entendu, « il n’a rien fait du tout » et comme on a pas le moindre moyen de prouver que c’est lui… Ben on l’a dans l’os…!
Ca fait quand même un peu chier de se dire qu’on avait fait exprès des réserves pour ne pas avoir besoin de retourner trop vite au Chili, et qu’au final ben on va devoir y retourner d’ici une dizaine de jours et qu’en attendant, on devra essayer de faire attention aux dépenses…!
Mais bon, c’est la vie et puis bon, fallait bien que ça nous arrive une fois…! Maintenant, on va faire de notre mieux pour que ça ne se reproduise pas..! ^^

Vendredi 17, on avait le projet de faire une autre balade. On voulait aller de l’autre coté de la ville, au Cerro Tronador, dans le Parque Nahuel Huapi, mais la météo passablement couverte lorsque l’on s’est levé nous a suffisamment démotivés pour que nous décidions de rester tranquilles à la maison. Mais évidemment, vers 13-14h, le ciel c’est complètement dégagé pour finalement nous offrir un soleil radieux… Du coup, on est quand même aller en profiter. Et on a vraiment mais vraiment tellllllement bien fait…!

On est allés au Cerro Campanario, d’où, selon le guide, on peut admirer la vue la plus impressionnante sur le Circuito Chico, Bariloche et ses environs.
Pour monter au point de vue, on a pris un petit télésiège. C’était probablement la chose la plus drôle du jour…! ^^
Déjà, en voyant le télésiège en arrivant, on a compris que l’a montée, bien que pas très grande niveau distance, allait être lonnnngue niveau temps ! Le télésiège était tout petit et suuuuper lent, mais genre limite si à pied on serait pas allés plus vite !

En plus, il y avait un groupe de retraités qui le prenaient en même temps que nous… Du coup, les gars du télésiège l’arrêtaient chaque fois, pour que les gens puissent s’asseoir, fermer la barrière, puis le redémarraient…!
Enfin bref, il nous a déjà fallu 5 minutes pour monter sur le télésiège… Et ça n’était pas fini, il y avait encore quelques personnes âgées après nous… On a du mettre facilement 5 minutes de plus pour atteindre… le 2ème poteau ! ^^

Pendant la montée, on s’est vite aperçu qu’il ne s’agissait pas d’un télésiège « normal ». Il ressemblait plus à un télésiège social ou un truc du genre… Les gens causaient entre eux, d’un siège à l’autre, demandait comment était la vue à ceux qui descendaient etc…! C’était très animé ! Le plus drôle a été lorsque le télésiège s’est arrêté et que les petits vieux se sont mis à dire:
« Se cortò la Luz ! Se cortò la luz !!! »
C’était à mourir de rire !

Il nous aura fallu un peu moins de 15 minutes pour atteindre le point de vue en haut du télésiège…!
Le point de vue était absolument splendide, magnifique, génial et tout ce qu’on veut ! On avait vraiment une vue parfaite ! On voyait à 360°, et le panorama était splendide ! D’autant plus qu’il n’y avait plus un nuage à l’horizon ou presque !!! La seule chose dommage, c’est que la partie la plus belle était à contre-jour, mais à part ça, c’était vraiment parfait !

On a passé une bonne heure à admirer la vue ! On a mangé un petit truc en observant les montagnes puis on a repris le télésiège dans l’autre sens… Après calcul, ce télésiège atteignait la vitesse incroyable de…………. 3 km/h …! Tout s’explique ! ^^

Une fois arrivés en bas, on a repris la voiture pour rentrer à Bariloche, où nous sommes retournés déambuler un moment dans les rues, à la recherche…… d’un maillot de bain …! Oui, vous me direz: « Mais pourquoi aurais-tu besoin d’un maillot de bain en plein hiver ? »…
Ben parce qu’on a un peu regardé la suite de notre voyage et qu’on a vu qu’il y avait beaucoup d’endroits avec des bains…Thermaux ! Du coup, pas moyen de rater ça, je me suis trouvé un maillot vite fait, moche, mais on s’en fout, ça sera toujours mieux qu’un caleçon…! ^^

Samedi 18, on a fait ce qui était prévu pour la veille. On est allés se balader dans le Parque Nahuel Huapi, au pied du Glaciar Manso, sur le Cerro Tronador.
On s’est donc à nouveau levés assez tôt, et, vers 9h30, on s’est mis en route.
Quand on est partis, la météo était pas terrible. Le ciel était bien couvert, comme la veille à la même heure… Du coup, on s’est dit que ça allait faire comme la veille et que ça allait sûrement se dégager…
Arriver à l’entrée du parc nous a pris une bonne heure. Malgré la route bétonnée en bon état, le parc était un peu plus loin qu’on ne l’imaginait… Mais on était pas encore au bout de nos surprises… Arrivés à l’entrée du parc, on a remarqué que la route était remplacée par un chemin de terre assez pourri, mais on a aussi appris que pour arriver au glacier, il nous fallait parcourir une 50aine de kilomètres sur ce chemin pourri…!

Avec plusieurs arrêts photos en route afin d’admirer la belle vue, on aura mis près de 3 heures pour arriver de Bariloche jusqu’au pied du glacier… Entre temps, comme on l’espérait, le ciel s’était complètement dégagé et un soleil abondant nous baignait de lumière (petite envolée lyrique…! D’mande pardon ! )…! ^^

Le glacier était vraiment beau (pour changer me direz-vous…!) ! En fait, c’est un glacier « à deux étages ». En haut de la montagne, la glace est blanche… Avec l’avancée du glacier, la glace est poussée vers des falaises d’où elle fini par tomber pour se retrouver dans le Ventisquero Negro, le glacier noir… Ce nom s’explique par le fait que ce glacier se trouve dans une petite vallée entourée de falaise où il y a beaucoup de chute de pierre. Du coup, la glace se fait couvrir par une couche de terre et prend une couleur brune-noire.
C’est super joli, ça forme des sortes de dessins dans la glace et les icebergs qui tombent du glacier et finissent dans le lac sont striés noir et blanc, avec parfois des motifs très sympa.

Par contre, le lac est très calme… Il n’y a quasiment pas de mouvements à sa surface… Il nous a fallu un moment pour nous rendre compte que c’est parce qu’il est complètement gelé ! Toute sa surface, excepté un petit bout est totalement recouverte d’une couche de glace…
On a essayé de lancer des cailloux dessus pour voir si on arrivait à la casser, mais on était un peu loin et on avait de la peine à lancer les pierres assez loin… On a réussi à l’atteindre quelques fois mais jamais à la percer…
Perso, je pense qu’il devait quand même y avoir une certaine épaisseur parce que même vers les icebergs l’eau était gelée…

Après avoir admiré un moment le glacier, on a marché 2 petits kilomètres pour arriver à la Gargancha del Diablo, un très joli point de vue d’où l’on pouvait voir l’impressionnant Cerro Tronador.
On a aussi pu voir comment il doit faire super froid dans le coin la nuit…! Par terre, il y avait une couche de gel impressionnante ! Ca n’était pas de la glace, ni de la neige… La terre, les herbes et les rochers étaient justes complètement givrées… Et pas qu’un peu ! Le givre formait des milliers de petites pointes, c’était super beau !

On y est resté une bonne demi-heure, le temps de prendre quelques photos et d’admirer la belle vue, puis on est retournés à la voiture et on a repris le même chemin dans l’autre sens…
Avant d’arriver à l’entrée, on s’est arrêtés voir une cascade qu’on avait raté en montant, puis on est rentrés à Bariloche.

On est arrivés à l’auberge vers 18h30-19h.
Jusque là, on pensait quitter Bariloche dimanche matin, mais en rentrant, on a reçu un mail d’une des personnes que nous avions contacté pour faire une excursion à cheval de 2 jours et qui, contrairement à toutes les autres, nous disait que ça pouvait se faire !!!
Du coup, on lui a répondu que nous serions très intéressés et que nous voulions avoir plus d’informations, mais ne sachant pas quand elle allait nous répondre, on est allés demander à l’aubergiste si nous pouvions rester une nuit de plus. Il nous a dit que oui, mais que ça serait alors en dortoir car notre chambre avait déjà été réservée… Mais bon, pour une nuit, on s’en fout de dormir dans un dortoir…
On s’est donc endormis tout remotivés à l’idée que finalement on allait peut-être quand même pouvoir aller faire une excursion à cheval dans la Patagonie…!!!

Du coup, aujourd’hui (dimanche 19 mai), ben on a rien fait du tout, à part organiser par mail cette excursion.
Au final, on va faire 2 jours de cheval dans les steppes patagoniennes, avec une nuit dans un ranch tenu par un vrai Gaucho !!!!! Le tout pour… 300 Euros par personnes…! Aie… Oui bon, ben s’est hyper cher, mais bon, on a vraiment envie de faire cette excursion et puis bon, on est en Argentine pour dépenser notre argent alors autant se faire plaisir ! ^^
D’autant plus que demain, lundi 20 mai, on atteint notre 106ème jour de voyage, synonyme de début de la deuxième moitié du voyage ! Et oui, déjà !!!
Enfin bref, on atteint la moitié de notre voyage, mais niveau budget, il nous reste encore près des 2 tiers… Alors on peut bien se permettre une ou deux folies…! ^^

On a aussi, comme tout suisse qui se respecte (XD), regardés la finale de la coupe du monde de hockey… S’ils savaient qu’en perdant ils ont réussis à miner pendant quelques heures le moral de deux suisses en vadrouille en Argentine…! ^^ Mais bon, le fait qu’on soit justement en vadrouille en Argentine nous a vite redonné le moral ! ^^

Voili-voilà pour le résumé de nos quelques jours passés à Bariloche.
Prochain article pour vous raconter nos folles chevauchées dans les steppes patagoniennes ! ^^
À bientôt !
Ben et Cha’

0 Responses to Quelques jours à Bariloche

  1. C’est top, vous vous faites bien plaisir, et je suis très content pour vous.
    Bises
    Bernard

  2. Avant hier j’ai été à Saussure pour le dernier jour de Mèl en cours… Vous nous avez manquez!!!

    Je suis heureuse de lire vos articles (même si j’avoue que parfois je suis pas tout xD) et de voir que tout se passe bien! (Même si je vous ferai bien rentrer immédiatement ^^ (Quoi que, Ben ta barbe me ferait presque peur xD)

    <3 <3

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :