Parque National Sierra De Las Quijadas, un parc national de toute beauté !
par on juin 18, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour,

Lundi 10 juin, nous avons quittés San Luis pour se rendre à Córdoba, en s’arrêtant visiter le Parque National Sierra De Las Quijadas, un magnifique parc se trouvant à environ 120 km de San Luis.

Agrandir le plan

Il y en a pour environ 7 heures de route pour rejoindre Córdoba depuis San Luis en passant par le parc. On a quitté l’auberge vers 9 heures et demi, afin d’avoir le temps de visiter le parc. On n’était pas du tout sûr de pouvoir atteindre Córdoba en un seul jour… On imaginait devoir s’arrêter dans une petite ville en chemin. Tout dépendait du temps que nous passions dans le parc.

On est arrivés au parc vers 11h. Comme depuis un bon petit bout de temps, il faisait grand beau aujourd’hui. Le ciel était totalement dégagé et il faisait bien chaud !
C’était juste idéal pour visiter ce parc. En effet, il y a dans ce parc de magnifiques canyons de roche rouge, qui au soleil, prennent vraiment des couleurs magnifiques !

Je me suis vraiment régalé, et j’ai pris pleins de photos ! Il faut dire que ce parc était vraiment super beau !
On a commencé par faire un petit circuit panoramique d’une petite heure pendant lequel on a pu admirer les canyons ainsi que de splendides falaises.
À vrai dire, je ne sais pas trop comment vous décrire le paysage, alors à part vous dire qu’il était vraiment magnifique et que je l’ai vraiment adoré, je vous laisse regarder les photos…! ^^

Après ce petit tour panoramique, on est allés à un autre mirador. En chemin, on a faillit écraser… un petit serpent ! ^^
On a troooop flippé ! En fait, on marchait en discutant, sans faire attention à ce qu’il y avait par terre… Le sol était tout rouge avec pleins de petits morceaux de bois séchés. Du coup, on a pas du tout vu le serpent, jusqu’au moment où, alors qu’on allait lui marcher dessus, il s’est enfui dans un petit buisson, nous faisant sursauter !
Malheureusement, comme il s’est directement enfui, ben j’ai pas pu le prendre en photo…!

Après avoir admirer cet autre point de vue tout aussi beau que le petit parcours panoramique, on est allés regarder si l’on pouvait faire une excursion en bas, dans les canyons. On nous avait dit à l’entrée que pour les excursions, il fallait aller voir au camping, ce qu’on est allés faire.

Une fois arrivés au camping, on a trouvé une petite cabane d’où partent les excursions… Sauf qu’elle était totalement vide, il n’y avait absolument personne…
On a attendu un moment, mais personne n’est venu… Du coup, pas d’excursion en bas des canyons…
C’est vraiment trooooop dommage parce que d’en haut, ils étaient vraiment super beaux, mais d’en bas, ça doit encore être autre chose…!

Comme personne ne semblait vouloir venir, on a abandonné et on est partis. On a repris la route direction Córdoba. Il était alors environ 14h. Il nous restait environ 4 heures de route jusqu’à Córdoba, c’était donc parfaitement jouable en un jour.

Tout s’est très bien passé pendant les 2 premières heures. On avançait bien et on se rapprochait à grand pas de notre destination, jusqu’au moment où on est arrivés dans les montagnes et où la route, jusque là quasiment toute droite, est devenue hyper sinueuse…
Du coup, notre vitesse moyenne a chutée, et nos chances d’arriver de jour à Córdoba ont fortement diminuées… ^^

Elles ont complètement disparues lorsqu’on est arrivés en haut d’un col, on a vu un panneau indiquant une cascade de 100 mètres de haut, qu’évidemment, je n’ai pas voulu rater ! Il était alors 17h30. La nuit tombe entre 18h30 et 19h.
On s’est donc arrêtés pour voir cette cascade. Charlotte avait la flemme et est restée dans la voiture pendant que je suis allé voir la chute d’eau.

Il m’a fallu marcher un bon quart d’heure pour arriver à la cascade ! Le chemin était plus ou moins indiqué mais j’ai dû chercher un peu… Je suis descendu plus de 60 mètres de dénivelé et j’ai dû faire au moins 1 km pour arriver au point de vue.

J’ai été à moitié déçu. La cascade n’avait rien d’exceptionnelle… Elle était peu-être haute de 100 mètres (et encore, c’est pas dit…), mais il n’y avait qu’un petit filet d’eau qui coulait…
Il n’y aurait eu que ça, j’aurais vraiment eu l’impression d’avoir perdu mon temps. Mais ça n’était pas le cas ! ^^

Quand je suis arrivé au point de vue, il y avait 3 personnes qui admirait le lieu. Ils m’ont salués, et voyant que je prenais des photos, ils m’ont demandé si j’avais vu les condors. « Les condors ??! Où ça ?  »
Non, je les avais pas vus ! Et pour cause, ils étaient bien planqués ! Il ne volaient pas, mais étaient posés à côté de la cascade au milieu de la falaise. On n’en était vraiment pas très loin, mais si on ne m’avait pas dit qu’il y avait des condors là, je ne les aurait jamais vu !

Le fait de voir des condors ainsi que la beauté et le calme du lieu, on rattrapés la déception de la cascade. Les 3 personnes qui étaient là quand je suis arrivé sont rapidement parties.  Du coup, je me suis retrouvé seul au milieu de rien. Et comme souvent, il régnait un silence total ! C’était encore plus reposant avec les magnifiques lumières du coucher du soleil !

Au final, je suis resté un bon quart d’heure au point de vue, tellement l’endroit était paisible, puis je suis remonté.
On avait encore au moins 1h30-2h de route et il était déjà 18h30… On allait arriver tard, et de nuit ! ^^

On a donc rapidement repris la route pour essayer de sortir des montagnes avant la nuit et on y est parvenus ! On est arrivés en bas alors que la nuit tombait. Sauf que, manque de bol, il y avait d’autres montagnes derrière…! Du coup, ben je me suis quand même tapé les virages de montagnes de nuit, ce qui a encore rallongé un peu le temps de trajet, parce qu’on roule pas à la même vitesse quand on voit pas à 100 mètres mais qu’on sait qu’il y a pleins de virage partout ! ^^

On a encore fait un arrêt pour prendre en photo la lune qui était superbe. Elle n’avait qu’un petit croissant d’éclairé, mais on devinait quand même tout le reste, c’était bien trop beau pour ne pas la prendre en photo ! ^^

On est arrivés à Córdoba vers 20h. Par chance, le premier hôtel qu’on a essayé fût le bon ! Il était parfait, surtout qu’il y avait le repas du soir et le déjeuné d’inclut !
Du coup, on a pas eu besoin de ressortir pour manger, on a eu qu’à descendre dans le réfectoire !
Mais lorsqu’on a demandé si on pouvait laisser la voiture devant l’hôtel, on nous a répondu que oui si on la déplaçait demain matin à 7h, après quoi, on risquait d’avoir des amendes… Comme on voulait faire la grasse mat’ le lendemain, ben on est quand même ressortit pour déplacer la voiture. Ne trouvant pas de places, on est allés parquer la voiture dans un estacionamento, puis on est retournés à l’hôtel et on s’est couchés.

Le lendemain, mardi 11, on a dormi…! On s’est levé vers 10h30.
Comme il était trop tard pour prendre le petit-déjeuné de l’hôtel, on est partis à la recherche d’une panaderia. On est donc sortis dans la rue, on est allés récupérer la voiture dans l’estacionamiento, puis on a tourné un peu à la recherche d’une panaderia. Normalement, il y en a plein partout, et on en trouve une rapidement, mais là, on a tourné un moment, pour, au final, ne pas en trouver !
En plus, Córdoba est une grande ville, il y avait un max de circulation ! Du coup, on a finalement reposé la voiture dans un autre estacionamiento moins cher où on l’a laissée 24 heures, et on a continué à pied.
On a finalement trouvé une panaderia et on s’est acheté un petit-déjeuné. On est ensuite allés le manger sur une petite place piétonne. Après notre petit-déjeuné, on a longé cette rue piétonne jusqu’à la Plaza San Martin, où l’on a visité la Cathédrale.
Ensuite, on est allés visiter la Manzana de las Luces, mais, contrairement à celle de Buenos Aires, on n’a pas pu y entrer.

Du coup, on a continué à se balader un peu dans les rues, tout en rentrant dans quelques magasins par-ci par-là, puis, vers 16-17h, on est retournés à l’hôtel, où on a passé la soirée tranquilles dans la chambre.

Mercredi 12 juin, on a quitté l’hôtel à 10 heures. On a passé tout le reste de la matinée à se balader dans les rues marchandes de Córdoba, puis, vers 14h, on est allés récupérer la voiture au parking où on l’avait laissée la veille.
Après avoir tourné un moment dans la ville pour voir quelques parcs et bâtiments qui avaient l’air jolis, on est partis.
On a quitté Córdoba vers 16h pour se rendre à San Agustin de Valle Fertil.

Agrandir le plan

Selon le GPS, on en avait pour 7 heures de route…! Oui, on avait beaucoup de route, et on partait très tard… Mais bon, on voulait déjà en faire un bout, et quand on en aurait marre de conduire, ben on s’arrêterait dans une petite ville sur la route… Ca nous fera toujours ça de moins de route pour le lendemain… ^^

Finalement, on ne s’est pas arrêtés avant d’arriver à San Agustin de Valle Fertil…! La route était facile, montagneuse par endroit, mais plus rapide que ce que disait le GPS. Il ne nous aura fallu que 6 heures, au lieu des 7 données par le GPS. Non pas que le GPS nous donne de mauvaises estimations (même si c’est le cas parfois), mais parce qu’il se base sur les limites de vitesses réelles, celles que personne ne respecte…! ^^ Du coup, pour le GPS, on est sensés avancer à 110 km/h, mais en vérité, on va plus à 140km/h… ^^
Alors évidemment, on arrive plus vite…! ^^

On est arrivés à San Agustin de Valle Fertil de nuit, vers 21h, du coup, on a pas tellement pu observer les alentours, qui, parait-il, sont très surprenant… Le nom de l’endroit laisse penser qu’il y aura beaucoup de végétation, mais non, ça n’est pas du tout le cas ! L’endroit est très aride, mais cette vallée l’est moins que les autres qui l’entour, d’où sont nom… ^^

On a rapidement trouvé un hôtel (faut dire que dans une ville à même pas 5 rues, c’est pas trop dur… ^^). Les gérants étaient super gentils…! Quand on lui a dit qu’on était Suisse, l’un d’eux nous a directement dit :
« Ah, vous êtes suisse, vous avez du Toblerone ? » XD

On était mort de rire ! Malheureusement pour lui, ça fait un moment qu’on a fini le chocolat suisse et qu’on carbure au chocolat de Bariloche…! ^^

Une fois installés, on est rapidement ressortis acheter de quoi se cuisiner un petit repas, puis on est retrouvés à l’hôtel le manger…
Avant de se coucher, on s’est posés un moment avec les gens de l’hôtel devant un film assez drôle avec Jacky Chan… C’est assez fun de voir des acteurs que l’on connaît parler espagnol avec une voix qu’on ne connaît pas du tout ! ^^

Voili-voilà pour ce petit résumé.
On a encore pas mal de retard, alors on fera en sorte d’en publier un autre rapidement…! ^^
Bisous à tous !
Ben et Cha’

0 Responses to Parque National Sierra De Las Quijadas, un parc national de toute beauté !

  1. MC dit:

    Bonjour,
    J’aime bien les transitions entre vos photos. C’est un outil WordPress ou un logiciel indépendant?
    Vous parlez de GPS sur portable, avez-vous un abonnement argentin ou faut-il acheter une carte SIM particulière? Cela parait indispensable si on conduit – même s’il n’est pas toujours fiable!!!

    • Bonjour,
      Pour les diaporamas de photos, on utilise une extension de WordPress qui s’appelle NextGen Gallery.
      C’est un outil vraiment top et très simple a utiliser. Une fois les photos téléchargées, il crée le panorama et s’occupe des transitions etc, mais tout est réglable.

      Pour le GPS, on a un iPhone avec une carte prepaid Argentine. On peut en acheter dans à peu près n’importe quel kiosque de n’importe quelle ville! Elle sont pas chère et ça convient parfaitement.
      Par contre, vous n’aurez du signal que dans les villes et encore…!^^
      Des qu’on s’en éloigne un peu, il n’y à plus rien…
      Mais normalement la puce GPS des smartphones fonctionnent même sans signal, du coup, même perdu au milieu de rien, vous pouvez utiliser votre GPS…

      Mais sincèrement, je pense qu’avoir un GPS est vraiment indispensable, parce qu’ici, il y a pas beaucoup de panneaux indicateurs et lorsqu’il y en a, ils ne sont pas forcément très fiable…
      Un bête exemple qu’on a déjà vu plein de fois, c’est voir un panneau indiquant une ville dans 40 km, avancer de 300 mètre et de voir un autre panneau indiquant la même ville dans 48km…!^^
      De plus, les sorties d’autoroute etc sont indiquée directement a la sortie! On est pas toujours prévenus…Du coup, le GPS aide à prévoir et diminue un peu le stresse…

      Donc, le GPS est souvent plus fiable, bien qu’il lui arrive aussi de faire des erreurs. Méfiez vous surtout en ville…
      Vérifiez toujours le sens des rues avant de vous y engager… Il est assez fréquent que le GPS vous demande de prendre une rue a contresens…!

      Si jamais, il me semble que dans la plupart des agences de location de voitures, il est possible de louer un GPS en même temps que la voiture…

      Salutations,
      Ben et Cha’

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :