La Paz et son Museo de los Instrumentos absolument génial !!!
par on août 21, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour bonjour,

voici un petit article pour vous raconter rapidement nos quelques jours à La Paz, capitale de la Bolivie. Vous vous rendrez assez rapidement compte que notre voyage en Bolivie fût nettement moins chargé en activités que les autres endroits que nous avons visités…! En effet, nous commencions gentiment à être considérablement fatigués, du coup, on a un peu diminué le rythme…!
Mais bon, c’est tout bénèf’ pour vous… Il y aura plus d’articles, plus courts, mais avec toujours pas mal de photos…! XD

Alors, jeudi 1er Août, fête nationale suisse, nous étions à La Paz, capitale de la Bolivie…! On a commencé notre journée nationale par dormir…! XD On s’est levés aux alentours de midi…

Pour être relativement bref, on a passé notre après-midi à déambuler dans les marchés aux sorcières de la ville. C’est des marchés comme les autres, sauf qu’on y vend des « potions » sensées guérir des maladies, augmenter la libido ou encore augmenter votre efficacité au travail, des bougies pour faciliter une séparation (?!), de l’encens et j’en passe…
Mais l’article le plus répandu est nettement plus bizarre que tout ceux précédemment cités…! Il ne s’agit pas de potion, ni de bougie, ni de poudre ou de quoi que ce soit du style… Non, il s’agit de foetus de lama…!

Qu’est-ce qu’un foetus de lama ? Et ben, c’est ça…

C’est tout à fait dégueulasse, mais ça se vend très bien ici, car la tradition (ou plutôt la superstition) veut que l’on enterre un foetus de lama sous sa maison pour s’assurer la prospérité et la protection de la Pachamama (la Terre-Mère)…

Après avoir fait le tour de ce marché pour le moins lugubre, nous nous sommes mis en quête d’un luthier…! J’avais envie de profiter d’être en Bolivie pour m’acheter une vraie flûte de pan, faite à la main et de bonne qualité…
Pour cela, on a fait le tour des petites boutiques, jusqu’à tomber sur un atelier. On a dû faire une bonne vingtaine de magasins avant d’en trouver un, mais quand on l’a trouvé, on n’a pas eu besoin de chercher plus loin…

La flûte de pan que j’ai acheté à Cuzco avait un inconvénient majeur. Il s’agissait d’une flûte pentatonique, on ne pouvait donc pas jouer toutes les notes de la gamme… Cela ne pose aucun problème pour la musique andine, mais pour de la musique européenne, c’est loin d’être idéal…
Du coup, je me suis mis à la recherche d’une flûte de pan chromatique, afin d’avoir toutes les notes. Après avoir décrit ce que je cherchais, j’ai rapidement compris qu’ici, on appelait cela une « Zampoña cromática ».

Lors qu’on est arrivés chez l’artisan, je lui en ai demandé une. Il m’a répondu qu’il n’en avait pas, mais qu’il pouvais m’en faire une, ce que j’ai accepté. Il m’a donné deux rangées de tubes, je les ai essayés, puis il m’a fait la Zampoña.
Avec un morceau de ficelle et quelques petites languettes de bois, il a fixé les deux rangées de tubes de sorte à ce qu’elles ne fassent plus qu’un…!
Ca lui a pris peut-être 10 minutes…! XD
En bref, il m’a fabriqué la Zampoña sous les yeux…! Parfait !

Une fois terminée, je l’ai essayée, puis je l’ai achetée… Tout content d’avoir trouvé ma Zampoña, on est rentrés à l’hôtel.
Avant de se poser à l’hôtel, on est allés à pieds jusqu’au terminal de bus afin d’y acheter deux billets pour Cochabamba pour le lendemain au soir. Voyant les prix (hyper pas chers), on a décidé de se faire une petite folie…! On s’est pris deux billets en full cama (le top confort, un siège que tu peux abaisser à fond pour en faire un lit)…!
On en avait pour une dizaine d’heure de trajet de nuit, alors on s’est dit qu’il fallait bien qu’on essaye un jour…! Et comme ça ne coûtait que 90 BOB par personne (soit environ 10 CHF), on s’est lancés…! XD

Une fois nos billets de bus achetés, on est retournés à l’hôtel où nous avons passés notre fin d’après-midi à essayer de faire de la Zampoña…!^^
Le soir, on est sortis manger un petit truc dans un restaurant, puis on est rentrés se coucher.

Au final, on n’a rien fait de spécial pour le 1er Août… On aurait voulu faire mumuse avec des feux de Bengale, mais on n’en a pas trouvé… De toute façon, nos petits feux auraient eu l’air bien ridicules au milieu des pétards qui n’arrêtent pas de péter pour la fête d’indépendance du pays…! XD

 

Le lendemain, vendredi 2 Août, nous n’avons pas étés beaucoup plus actifs que la veille…!
On a commencé par libérer la chambre aux alentours de midi (aaah, le check-out boliviens, c’est vraiment agréable…! On peut faire la grasse mat’ et rendre la chambre, par besoin de se lever tôt…! XD) sauf qu’on s’est aperçus qu’on avait pas assez de cash pour payer l’hôtel…!
Du coup, on a placés nos valises dans le locker de l’hôtel puis on est partis à la recherche d’un bancomat… On en a fait 3 avant d’en trouver un qui fonctionnait…!

Après avoir retiré quelques réserves pour les prochains jours, on est retournés à l’hôtel pour le payer, puis on est allés déjeuner.
Ensuite, on est allés se balader sur la Plaza Murillo, la place principale de la ville.
On y a vu plusieurs jolis bâtiments, mais on y a surtout vu la plaque du km 0, point de départ de toutes les routes traversant la Bolivie ! XD

Après avoir fait le tour de la place, on est allés visiter le Museo de los Instrumentos (le musée des instruments), sauf que, bien sûr, lorsqu’on est arrivés, il était fermé…!
Par chance, quelqu’un en est sorti et nous avons pu lui demander s’il allait ouvrir aujourd’hui, et, si oui, à quelle heure… Il nous a répondu qu’il ouvrirait à 14h30, soit dans 3 bons quart d’heure…!

Du coup, on est allés s’installer sur un banc au soleil d’une petite place pas loin. Là, un type installé à côté de nous a commencé à nous parler. Entendant qu’on parlait français entre nous, il nous a dit que son fils habitait en France, puis nous avons parlé de notre voyage. Finalement, on a discuté un petit peu de la ville de La Paz, et le type nous demandé si nous étions allés en haut de la montagne, d’où nous avions une vue superbe sur la ville…
Nous lui avons répondu que non car nous n’avions pas le temps. Du coup, il nous a proposé de nous y emmener gratuitement en voiture et de nous ramener ici même dans une demi-heure pour qu’on puisse visiter notre musée…
La proposition était plutôt intéressante, mais nous ne sommes pas stupide non plus… On venait de discuter avec lui des coûts de la vie ici, et il avait très bien compris qu’on était certainement plus riches que lui… Même s’il avait l’air parfaitement honnête, on n’avait pas particulièrement envie de prendre des risques inutiles, d’autant plus que nous avions lu dans notre guide que les enlèvements pour rançons sont relativement fréquent en Bolivie…!

Du coup, on a gentiment refusé sa proposition, lui disant que nous n’avions pas assez de temps car nous voulions absolument visiter ce musée et que nous devions bientôt prendre le bus (ce qui, certes, n’était qu’à moitié vrai. XD)…
Il a insisté pendant quasiment 30 minutes, jusqu’à ce qu’on l’envoie balader un petit peu plus brusquement et que, réalisant que les 3 quarts d’heure étaient passés, nous nous levions, le saluions et partions visiter le musée…

Décidément, il n’avait pas été facile de se débarrasser de ce monsieur… Il n’avait pas l’air méchant, mais bon, mieux vaut être prudent tout de même…^^

Le musée était vraiment génial !!! Il y avait des tonnes d’instruments superbes, mais le must, c’est que la plupart d’entre eux, on pouvait les essayer !!! On a pu essayer des tambours, des cloches, des bouteilles (XD), des maracas, mais surtout, des harmoniums !!! J’ai enfin pu faire un (tout petit) peu de piano !!!!!!
C’était vraiment trop cool de pouvoir essayer tout ces instruments, et rien que pour ça, on a vraiment adoré ce musée !

On y a passé plus d’une heure et demi, puis, quand on en est sortis, on est retournés à l’hôtel, où nous avons passés notre fin d’après-midi dans le salon sur nos ordis…
On a attendu jusqu’à 22h15, heure à laquelle nous avons récupérés nos valises et définitivement quittés l’hôtel pour se rendre au terminal de bus.
Là-bas, on a rapidement pu monter dans notre bus direction Cochabamba.

Agrandir le plan

Dans ce bus, nous avons découvert les fulls camas…!
Et ben c’est top ! Si on excepte le fait qu’il faisait vraiment super froid dans ce bus, c’était vraiment top ! On a super bien dormi ! Bon, ça reste un bus, donc ça n’est pas idéal, mais c’est quand même nettement mieux que les semi-cama… À refaire quoi ! XD

Voili-voilà !
Gros bisous à tous !
À bientôt !
Ben et Cha’

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :