Expédition dans les Salars d’Uyuni, le plus grand désert de sel du monde !
par on septembre 2, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour bonjour,

Jeudi 8 Août, nous avons quitté la ville de Sucre pour nous rendre à Uyuni, notre dernière étape en Bolivie.
Pour cela, nous nous sommes levés à 8h, afin d’avoir le temps d’aller au Mercado Central, en face de notre hôtel pour déjeuner. On y a mangé des Buñuelos, des beignets vraiment très bons !
C’était assez semblable au super-déjeuné que nous avions mangé sur l’île d’Amantani, mais c’était tout de même un petit peu moins succulent, ce qui ne nous a pas empêché de nous gaver…! XD

Après ce gros petit-déjeuné, nous sommes retournés à l’hôtel pour récupérer nos valises et prendre un taxi en direction du terminal de bus.
Là-bas, on a pris notre bus…
On est partis à 9h, pour arriver à Uyuni aux alentours de 17h… En gros, on a passé notre journée dans le car…! C’était long… Trèèèèès long !
On était tout devant, juste au dessous d’un haut-parleur qui passaient en boucle de la musique andine… On est pas contre cette musique, on la trouve même plutôt sympa… Mais un moment…! Parce qu’après 2-3-4 heures de cette musique qui a toujours le même rythme et souvent les mêmes paroles, on n’en pouvait juste plus ! On commençait même à avoir mal à la tête…!
Enfin bref, on a un peu souffert pendant ce trajet…! XD

On est brièvement repassés par Potosi, avec une mini-pause pour que ceux qui s’arrêtaient là puissent descendre, puis on a continué jusqu’à Uyuni.
On y a arrivés à 17h précises !
On a pris cher en sortant du bus…! Il faisait environ 25°C à Sucre, il n’en faisait même pas 5 à Uyuni…! Boum, 20° dans les dents…! Mais bon, se prendre 20°C de différence, on était quasiment habitués, car c’est la différence de température habituelle entre le jour et la nuit en Bolivie et au Pérou… Le plus horrible là, c’est qu’il y avait un vent absolument glacial !
C’est pourquoi, on est rapidement allés se trouver un hôtel ! ^^
Une fois bien installés dans l’un d’eux, on est sortis organiser une expédition de 3 jours dans les Salars d’Uyuni, le plus grand désert de sel de la planète !

On a fait le tour des très nombreuses agences proposant des excursions, puis on a choisi notre préférée (et, accessoirement, la moins chère ! XD).
Départ le lendemain à 10h !

Après cela, on a fait le tour des magasins d’artisanats, puis on est allés manger dans un petit restaurant. Ensuite, on est retournés à l’hôtel et on s’est couchés.

 

Le lendemain, on s’est levés tôt, vers 7h30, afin d’avoir le temps de se trouver un restaurant où déjeuner et de se préparer pour l’excursion.
On n’avait pas un sac à préparer, car nous n’allions pas revenir à Uyuni. En effet, nous devions prendre toutes nos valises, car notre excursion nous déposait à la frontière avec le Chili, où nous prendrions un bus pour San Pedro de Atacama, l’ultime étape de notre voyage avant de rentrer à Buenos Aires !

À 10h, on était dans l’agence que nous avions choisi pour notre excursion afin de partir à la découverte des Salars. Enfin bon, évidemment, on est pas partis à 10h ! L’organisation était assez chaotique, du coup, on est partis non pas à 10, mais à 11h, et au final, on n’était même pas avec l’agence où on avait acheté nos billets, mais avec une autre !!!
Mais bon, au moins, on est partis ! XD

On a commencé par aller au Cementario de Trenes (Cimetière de train).
Il s’agit d’un endroit où dépérissent des dizaines de trains (wagons et locomotives) ! Autrefois Uyuni était un noeud ferroviaire important, mais il a été en grande partie abandonné car trop cher… Du coup, les trains ont été laissé ici ! Le temps les a complètement rouillés et les visiteurs les ont pillés…! Maintenant, il ne reste plus que ces dizaines de carcasses de trains !

C’était assez funny, on peut grimper un peu partout sur les locomotives, entrer dans les wagons etc…! Enfin bref, on a pris quelques photos, puis on s’est remis en route en direction de ce que tout le monde voulait voir: les Salars d’Uyuni.

On a fait une halte dans le petit village Colchani, où il y avait un petit marché d’artisanats,puis on est entré dans les Salars.
Dès lors, vous vous en doutez, la couleur la plus présente, fût le blanc…! XD
On a commencé par se rendre à l’endroit où les habitants de Colchani extraient le sel. Il n’y a pas de grandes usines, non, seulement des petits tas de sel et des petites camionnettes qui, une fois le sel sec, les embarquent jusqu’au village…!

Ensuite, nous nous sommes un peu plus enfoncés dans le désert de sel pour nous rendre à un hôtel de sel abandonné. Après l’avoir « visité » (entendez par là « en avoir fait le tour et être entré dedans et c’est tout…^^ »), nous avons mangé.
On a eu le droit à un pique-nique tout à fait majestueux ! On a eu le droit aux patates chaudes avec milanesas, tomates, petit poids….
Enfin bref, on a été surpris en bien… On ne s’attendait pas à un tel repas pour un pique-nique dans une excursion hyper touristique comme celle-là !

Après avoir mangé, on est allés faire des photos ! Les Salars d’Uyuni sont tellement géantes (plus de 10’000 km carrés !) qu’elles s’étendent jusqu’à l’horizon ! C’est idéal pour faire des photos en jouant avec les perspectives !
On y a passé une bonne heure ! XD Malheureusement tout n’a pas aussi bien marché qu’espéré…^^

Après cette pause photos digestive, on est remontés en voiture pour se rendre sur l’Isla Incahuasi, une île bourrée de cactus !
Quand on parle d’île au milieu d’un désert de sel, il s’agit de montagne qui elles, ne sont pas en sel… ^^
On est restés une heure environ sur cette île, le temps d’en faire le tour et de monter à son sommet pour y admirer le panorama. Comme vous pouvez vous en douter, le panorama du haut de cette île était superbe, mais le plus impressionnant reste les cactus ! Il y en a vraiment partout ! On dirait presque une forêt. En plus, ils sont énormes et super haut. En moyenne, ils atteignent 4 mètres de haut, mais le plus grand en fait 12 ! C’est d’autant plus fou quand on pense que ce type de cactus ne pousse que d’un centimètre par année…! Je vous laisse faire le calcul pour déterminer l’âge du plus grand cactus de l’île… ;-D

Une fois que tout le monde eut fait le tour de l’île, nous avons repris la voiture pour nous rendre dans un hôtel de sel, à la limite du désert de sel, où nous allions passer la nuit.
Nous avons débarqués nos affaires et nous nous sommes installés dans une sympathique petite chambre double. L’hôtel était très joli, hyper lumineux et, comme son nom l’indique, entièrement en sel ! Mais genre vraiment entièrement ! Les murs, les tables, les chaises et même le sol (une sorte de graviers de sel ^^)… Même les lits étaient en sel ! Heureusement, il y avait par dessus, un matelas qui lui n’était pas en sel ! XD

Après s’être installés dans la chambre, on a repris la voiture pour aller voir le coucher du soleil depuis le milieu du désert de sel. Les couleurs étaient superbes !
Une fois la nuit tombée, on est retournés à l’hôtel où l’on a passé la soirée.
Déjà la journée n’avait pas été très chaude, mais alors dès que le soleil a disparu, il a commencé à faire carrément glacial !
Je ne sais pas quelle température il faisait exactement, mais ça ne devait pas dépasser le 0…! Du coup, on s’est posés avec notre groupe dans le salon et on a b u un thé en discutant.

Après un moment à causer, j’ai vu des gens commencer une partie sur le billard de l’hôtel et je me suis joint à eux. J’ai joué avec 3 boliviens vraiment super sympas !
On a fait deux parties de billards, puis on a dû arrêter car il était l’heure de se mettre à table. On a à nouveau eu un bon repas, avec soupe, viande etc !

Une fois l’estomac bien rempli, on est restés à la table à discuter, jusqu’à ce que les gens avec qui j’avais fait du billard s’installent sur la table à côté de nous pour jouer aux cartes.
Ils m’ont proposé de me joindre à eux, et j’ai accepté avec plaisir ! J’avoue que sur le moment, je me suis rendu compte que j’étais grave en manque de jeux de sociétés ! XD
On a passé toute la soirée à faire un jeux dont j’ai oublié le nom, mais qui ressemble beaucoup au Phase 10. C’était vraiment top ! Je me suis vraiment bien marré, surtout que la famille avec qui j’ai joué était super gentille !

Vers 23h, alors que Charlotte et les autres de mon groupe étaient déjà allés se coucher depuis un moment, on a arrêté de jouer et on est, nous aussi, allés au lit.
On aurait volontiers joué encore un moment, mais on commençait à être un peu fatigués, et demain, il nous faudrait nous lever à 6h45, du coup, on a préféré rester sages…! XD

Samedi 10 Août, à 7h, après un réveil difficile, nous étions dans le salon pour déjeuner.
Ce ne fût pas un déjeuné aussi copieux que les repas de midi, mais plutôt un déjeuné expéditif ! Ouais, parce qu’à 7h30, après avoir déjeuné, refait nos valises et  tout chargé dans la voiture, nous reprenions la route !

Nous ne sommes pas retournés dans les Salars d’Uyuni. Au contraire, nous nous en sommes éloignés ! On a traversé un autre petit salar du nom de Salar de Chiguana puis on s’est arrêtés dans un petit village afin de se réapprovisionner. Il faut dire qu’il s’agissait là du dernier village que l’on verrait avant d’arriver demain à San Pedro de Atacama. Le reste de la route, nous ne verrons grosso modo que des déserts, des montagnes et des lacs…! ^^

Après une petite demi-heure de pause, on a repris la route. On s’est arrêté au mirador du volcan Ollagüe (5’865 mètres d’altitude !), un volcan encore actif aujourd’hui. En effet, de notre mirador, nous pouvions voir un petit nuage de fumée s’élever du flanc du volcan. Bon, vu le petit filet que c’était, on était presque un peu déçus… C’est sûr, on ne s’attendait pas à voir la coulée de lave en live, mais on aurait bien aimé voir un peu plus d’activité…! ^^

Après avoir observé le volcan et pris quelques photos, nous nous sommes remis en route. Nous avons alors emprunté une route nommée la « route des joyaux ». Il s’agit d’une route longeant la frontière chilienne, délimitée par les montagnes, passant par une multitude de lagunes toutes plus incroyables les unes que les autres.
On s’est arrêtés à chacune d’entre elles afin de les prendre en photos, elles, le décor dans lequel elles se trouvent ainsi que les très nombreux flamants roses qui s’y baignent !
Dans l’ordre on a fait : la laguna Cañapa, Hedionda, Ch’arkota et Honda.

Elles étaient toutes très belles et la quantité de flamant rose est assez impressionnante !
Après cela, nous avons traversé le désert de Siloli, où nous nous sommes arrêtés pour prendre en photo « El arbol de Piedra » (l’arbre de pierre), une pierre sculptée par les forts vents qui soufflent dans la région.
Un peu plus loin, on s’est arrêtés afin d’observer quelques Viscaches (des sortes de Chinchillas) qui se baladaient dans des rochers.

Mais l’arrêt le plus époustouflant de la journée fût de loin le dernier ! Juste avant d’arriver au refuge où nous allions dormir, nous nous sommes arrêtés à la Laguna Colorada. Il s’agit d’une lagune tout à fait ordinaire pendant la première partie de la journée, mais qui, dès 16h, devient tout à fait incroyable !
En effet, le Phytoplancton qui se trouve en très grande quantité dans l’eau de la lagune réagit à la lumière du soleil et la fait ainsi changer de couleur !
Dès 16 heures, et plus encore lorsqu’il y a un petit peu de vent (soit presque toujours à cette heure), la couleur de l’eau change et varie entre orange et rouge (plus ou moins intense) !
Lorsque nous y étions, l’eau était rouge sang !!! C’était juste dingue ! On aurait vraiment cru à une immense flaque de sang, tellement le rouge était intense !

On s’est arrêtés au bord de la lagune afin de l’admirer. On a pu la longer un petit moment à pied. C’était vraiment un spectacle ahurissant ! En plus, il faisait grand beau ! Il n’y avait pas le moindre nuage dans le ciel, ce qui donnait un contraste splendide entre le rouge de l’eau, le gris-jaune du sol et des montagnes et le bleu du ciel !

Laguna Colorada

Grâce au grand ciel bleu et à cette incroyable Laguna Colorada, nous avons eu le droit à de splendides couleurs variant entre le rouge de l’eau, le gris-jaune du sol et des montagnes et le bleu du ciel !

C’était vraiment magnifique !!!
En plus, comme on y est restés un bon moment, on a vraiment pu voir l’eau changer de couleur ! Lorsqu’on est arrivés, l’eau était rouge sang, mais lorsqu’on est partis, alors que le soleil n’allait pas tarder à se coucher, l’eau était beaucoup plus orange claire !

Finalement, nous avons repris la route pour une petite 10aine de minutes jusqu’à arriver à un petit village de refuges, où nous nous sommes arrêtés pour dormir.
Autant l’hôtel de la veille était plutôt confortable, autant celui-ci était hyper rudimentaire !
Les lits n’étaient pas hyper confortables mais surtout, il était pas du tout isolé !!! Il faisait environ -10°C dehors, il devait à peine en faire 0 dedans !!!
Heureusement, les lits avaient 4 ou 5 couches de couvertures, du coup, dans le lit, on n’avait pas trop froid !

On a passé la fin d’après-midi et la soirée à discuter avec les gens de notre groupe, qui soit dit en passant, étaient super sympas.
Peu avant que le soleil ne se couche, je suis allé faire le tour du « village » pour me balader un peu. Par hasard, je suis retombé sur mes amis Boliviens avec qui j’avais joué la veille, du coup, ils m’ont invité dans leur refuge pour refaire une partie de carte…!
Sauf que quand on y est arrivés, ils ont reçu leur repas… Du coup, on s’est donné rendez-vous pour jouer plus tard dans la soirée !

Je suis retournés à mon refuge en me disant que nous allions aussi probablement bientôt manger… En réalité, ça faisait une bonne 10aine de minutes qu’ils avaient commencé ! ^^ Mais ils ont été gentils et m’ont gardé quelque chose ! XD
Après le repas, je suis allés retrouver mes amis et nous avons passé une soirée trop génial à jouer aux cartes !
C’est fou comme ils étaient vraiment trop gentils ! Par contre, il y avait deux anglaises qui on joués avec nous mais qui ne parlaient pas espagnol… Les Boliviens ne parlant pas anglais, c’est moi qui ai dû leur expliquer le jeu ! Je vous dis pas la galère que c’était de passer d’espagnol à anglais ! J’arrivais plus à aligner 3 mots ! ^^

Vers 22h30, après une superbe soirée, on s’est tous salués puis on est allés se coucher. Dans mon refuge, ils dormaient déjà tous depuis près de 2 heures ! ^^
Il faut dire que, selon Charlotte, la lumière s’est coupée à 20h30 ! Du coup, s’éclairant à l’aide de leurs téléphones, ils se sont préparés et se sont couchés…

Dimanche 11 Août, c’était l’anniversaire de Charlotte !!! Mais oui, je vous jure, elle grandit cette petite ! 20 ans maintenant… Bon, je vous rassure, elle ne grandit qu’en âge… XD
Pour la côtoyer tous les jours, je vous assure qu’elle est toujours aussi folle…! Elle n’a pas non plus grandit en taille d’ailleurs ! XD

Enfin bref, pour ce grand jour, Charlotte a eu le droit à ce dont elle rêvait ! Elle voulait avoir de la neige pour son anniversaire, elle en a eu ! Pas beaucoup, et c’était plus de la glace que de la neige, mais il y en avait ! XD

Comme la veille, on s’est levés super tôt (à 5h45) pour partir rapidement. Notre chauffeur nous a stressé afin qu’on parte à 6h30 précises. On a à peine eu le temps de déjeuner et de faire nos valises !
Je vous en ai pas vraiment parlé, mais en trois mots, ce chauffeur était juste nul à chier ! Désolé pour la grossièreté de l’expression, mais c’était vraiment le cas…! Il nous a exaspéré grosso modo tout au long des 3 jours d’expédition… Mais bon, au moins le groupe avec qui nous voyagions était vraiment cool ! ^^

J’ai oublié de préciser qu’évidemment, pour ce grand jour, Charlotte a eu le droit à sa petite chanson au déjeuné ! Je pense que c’était tellement catastrophique que c’est ce dont elle se souviendra le plus de toute la journée ! XD

Bref, on a donc quittés notre refuge à 6h30 tapantes pour se rendre au Geysers de Sol de la mañana. Il s’agit d’une zone de geysers et surtout de fumerolles, située à 4’850 mètres d’altitude.
C’était superbe ! Le soleil était à peine levé, ce qui donnait une très belle lumière ! Par contre, il faisait super froid ! Mais bon, pour se réchauffer, on a pu mettre les mains dans la fumée presque brûlante des geysers ! ^^

Après cette très sympathique pause photo, nous avons repris la route jusqu’à atteindre une zone de thermes naturelles ! Là, on a pu se baigner dans de l’eau à 35-40°C alors qu’il faisait -5°C !
Malheureusement, Charlotte était un peu malade et n’a pas voulu se baigner, et moi, comme un boulet, j’ai oublié mon maillot de bain dans ma valise ce matin… Du coup, il était bien au chaud au fond de ma valise toute empaquetée sur le toit de la voiture… En bref, inaccessible…!

Résultat, ben on s’est pas baignés…! Mais on a quand même profité de l’endroit superbe ! C’était assez impressionnant de voir qu’il faisait tellement froid dehors que cette eau à 35-40°C finissait quand même pas geler !

Après une petite heure de pause aux thermes naturelles, nous avons repris la route pour traverser le désert de Dali (ainsi nommé car les paysages rappellent l’un des tableaux du peintre…).
Vers 9h, nous nous sommes arrêtés au bord de la Laguna Blanca et de la Laguna Verde, les deux étant juste l’une à côté de l’autre.
Toute deux sont entourées de hauts volcans dont le plus connu est le Licancabur (5’960 mètres d’altitudes) qui marque la frontière avec le Chili.

En fin d’après-midi (ou lorsqu’il y a du vent), comme l’eau de la Laguna Colorada, l’eau de la Laguna Verde change de couleur. Par contre, vous vous en doutez, celle là ne devient pas rouge mais vert du fait d’une forte présence de cuivre et de magnésium. Selon notre chauffeur, elle devient vert émeraude et offre un spectacle juste magique…
Malheureusement, il était tôt le matin et il n’y avait pas le moindre vent, du coup, l’eau de la lagune était tout à fait normale…

Après cette ultime arrêt, nous nous sommes rendus à la frontière Bolivie-Chili, afin d’y prendre un bus sensé nous transférer à San Pedro de Atacama.
Le chauffeur nous a stressé toute la matinée car le seul et unique transfert de la journée a lieu à 10h précises, pourtant, à 10h30, il n’était toujours pas là…!
Commençant gentiment à s’impatienter, on a demandé ce qui se passait au chauffeur… Il est allé se renseigner et, après avoir discuté avec 4-5 personnes (style j’organise une solution d’urgence grave à l’arrache…), il est finalement venu nous dire que le transfert ne venait pas, avant de nous placer dans un autre bus ! VDM

M’enfin bon, finalement, vers 11h, on est partis dans un autre bus en direction de San Pedro de Atacama, après avoir salué nos amis d’expédition qui, eux, retournaient à Uyuni.
Adieu Bolivie, re-bonjour Chili et bonjour San Pedro de Atacama, ultime étape de notre voyage !!! Après ça, nous retournerons à Buenos Aires…!

Lorsqu’on est arrivés à San Pedro de Atacama (après avoir fait les paperasses habituelles à la douane), nous sommes allés nous trouver un hôtel… La ville étant toute petite, ce fût assez rapide. Malheureusement, l’hôtel que nous voulions, un hostelling international avec wifi et petit-déjeuné était complet pour cette nuit !
Du coup, on s’est résolu à aller dans un autre hôtel moins cher mais sans wifi ni déjeuné ! Ce qui nous a le plus saoulé, c’était le wifi… Comme c’était l’anni de Charlotte, elle aurait bien voulu pouvoir skyper sa famille…

Du coup, après s’être installés dans une chambre, on est partis à la recherche d’un wifi… Il y en avait un en libre accès sur la place principale, du coup, on est allés s’y installer. Manque de bol, le wifi ne fonctionnait pas ! VDM
Du coup, on a abandonné et on est allés faire le tour des agences de voyage afin d’organiser nos prochains jours.
On s’est organisés plusieurs expéditions aux alentours de San Pedro de Atacama. Il faut dire qu’il y a vraiment des tonnes de choses magnifiques à voir dans les environs !
Mais on s’est surtout inscrit pour une sortie le soir même, afin d’aller observer les étoiles dans le désert. Comme ça, on ferait au moins ça de particulier pour l’anniversaire de Charlotte !
Résultat, il était 16h et l’excursion partait à 20h30, ce qui ne nous laissait pas beaucoup de temps… Et comme l’excursion partait assez tôt, nous ne pourrions pas aller au restaurant pour fêter dignement cet anniversaire !
Enfin bon, on y irait un autre jour… On ne peut pas tout faire ! ^^

On a donc passé la fin de l’après-midi à se balader dans la ville à la recherche d’un distributeur de billet fonctionnel pour finalement apprendre qu’il était fréquent qu’ils soient à court de billets !!! Comme c’était dimanche, nous n’avions pas d’autre solutions que d’attendre demain pour retirer de l’argent ! Heureusement, les agences sont très tolérantes et permettent de payer après nos excursions, car ce problème est assez récurent…

Vers 18h, on est allés se poser dans un restaurant pour manger avant notre expédition. Ce ne fût pas vraiment un repas d’anniversaire car nous n’avions pas des masses de temps, mais ce fût sympa tout de même !

Vers 20h, on est retournés à l’agence de voyage afin d’être à l’heure pour notre sortie ! On est partis à 20h30, avec un guide très sympa qui parlait français !
On a fait un petit quart d’heure de voiture pour s’éloigner de la ville afin que sa lumière ne nous dérange pas pour nos observations. On s’est arrêtés dans un terrain de foot où un astrologue de la région nous attendait avec un monstre télescope !

On a passé 2 heures à écouter l’astrologue qui nous a montré plusieurs types d’étoiles, plusieurs galaxies et plusieurs planètes, avant de nous expliquer une à une les constellations !
Pour finir, il nous a parlé brièvement des constellations andines ! Malheureusement, il a assez rapidement été coupé par le guide qui nous a dit qu’il était l’heure de rentrer…! Dommage, on aurait bien voulu en savoir un peu plus sur les croyances régionales…
Mais bon, malgré cela, c’était une soirée vraiment très intéressante et super sympa !

De retour à San Pedro de Atacama, nous sommes retournés à l’hôtel où nous nous sommes couchés, des étoiles pleins les yeux ! ^^

Voili-voilà pour notre expédition dans les Salars d’Uyuni !
Bisous à tous !
À très très bientôt !
Ben et Cha’

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :