Excursion sur le Canal de Beagle
par on avril 29, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour bonjour,

Programme bien chargé ces derniers jours, du coup, on a pris un peu de retard dans nos récits ! Mais bon, on va rattraper tout ça aussi vite que possible ! Vous allez avoir pas mal de lecture et de photos…! ^^

Lundi (22 avril, oui, on a une semaine de retard! ^^), on s’est levés assez tôt, vers 8h, avec un joli programme pour la journée: en effet, on avait réservé deux places pour une expédition en bateau sur le Canal de Beagle.

On avait rendez-vous au port à 9h30. Tout près de notre hôtel, il nous a fallu moins de 5 minutes pour y aller. Bon, au final, on a fait le trajet à double parce que j’avais (Benoît) oublié ma pochette… avec l’argent et les billets dedans… Mais heureusement, on avait de l’avance si bien qu’au final, au lieu d’être 10 minutes trop tôt, ben on était tout pile poil à l’heure ! ^^
Après s’être affranchis de la taxe de port et avoir attendu quelques minutes deux anglais qui avaient oublié leurs lunettes de soleil à l’hôtel, on a finalement embarqué !

Le bateau était vraiment sympa, avec un toit-terrasse qui permettait de prendre un peu de hauteur et d’où on avait une vue superbe sur le canal de Beagle, et un intérieur chauffé, fort bienvenu ce jour là car il faisait bien froid!

On a pu admirer Ushuaïa (se prononce « Ussuaïa » en argentin) et son environnement magnifique pendant que le bateau s’en éloignait, puis, au bout d’un bon quart d’heure, le guide nous a réunis à l’intérieur pour nous parler un peu de la Terre de Feu, de ses premiers habitants et pour nous montrer quelques cartes marines.
En soit, à ce moment là, on a pas appris grand chose de plus que ce qu’on avait déjà appris dans les musées les autres jours… Mais à la fin, il nous a un peu parlé de la faune du canal (pingouins, lions de mer, cormorans, …) et nous a dit que si on était chanceux, on pourrait peut-être même voir des baleines !!!

Quasi au même moment, coup de chance (ou destin ?), le capitaine a crié :
–  Ballenas !!! Whales !!!
Il a viré de bord aussi sec pour nous rapprocher d’elles. Au début, on les repérait seulement grâce aux jets d’eau qu’elles expulsaient. Entre deux, on ne savait plus trop où elles se trouvaient… ^^ Puis, on s’est assez rapprochés, et on a vu leurs dos qui émergeaient de l’eau. Il y en avait 4 ou 5 !
On n’en voyait qu’une petite partie, mais c’était bien suffisant pour se rendre compte à quel point c’est gigantesque !
Le bateau s’est vraiment approché très près, quelques mètres à peine si bien qu’on était aux premières loges pour admirer leur plongée plus profonde, lorsqu’elles sortent la queue de l’eau… C’est assez cliché comme image, mais c’est vraiment magnifique !

Ca a du souffle une baleine ! Le bateau a fait plusieurs petits tours sur place en attendant de voir où elles ressortent…! Elles sont réapparues quelques minutes plus tard à au moins 200 mètre de là où elles ont plongées ! ^^
On s’est à nouveau rapprochés et on a à nouveau pu les observer de très près.
Rapidement, plusieurs autres bateaux touristiques se sont approchés, si bien qu’au final, il y avait au moins 4 bateaux qui suivaient les baleines et qui « pariaient » sur l’endroit où elles ressortiraient de leur plongée ! ^^
À ce petit jeu, c’était notre bateau le meilleur ! On avait toujours la meilleure place et tant mieux ! ^^

On a pu les voir trois fois de suite ! Et chaque fois de plus près ! La toute dernière fois, on était tellement proches qu’on avait l’impression qu’elles allaient plonger sous le bateau ! ^^
Elles ont vraiment une lenteur majestueuse… C’est impressionnant de se dire qu’on en a vu… peut-être le 10% ?! ^^

Après cet épisode magique, on s’est dirigés vers le « Phare des Éclaireurs », nom français, ce qui n’est pas toujours pratique pour les argentins qui ont de la peine à le prononcer mais qui est assez drôle pour nous quand on entend ce que ça donne! ^^
Ce phare éclaire rouge d’un côté et blanc de l’autre, pour que les bateaux soient certains du sens dans lequel ils arrivent, et du moment auquel ils peuvent tourner autour du phare pour entrer dans la baie sans se prendre les haut-fond, nombreux à cet endroit…

On a aussi vu une colonie de lions de mer (bien qu’on en ait déjà vu des dizaines sauter dans les vagues à côté du bateau !).
Par contre, on a enfin pu voir des mâles ! ^^ C’est assez impressionnant la taille qu’ils peuvent avoir… Et, contrairement aux femelles, ils ont une crinière, du coup, on comprend un peu mieux l’appellation de « lion » de mer… ^^

Ensuite, on a débarqué sur l’Isla Bridges pour une petite marche d’une vingtaine de minutes. On en a appris un peu plus sur la flore locale.
On a aussi appris la sympathique légende qui dit que si l’on mange du Calafate (une baie qui provient d’un Calafate) en Patagonie, ben on revient pour en manger plus… ^^ (Il faut absolument qu’on en mange, on aura une bonne excuse pour revenir en Argentine !^^)
Au niveau du paysage, on a appris que s’il y a deux types de montagnes (des rondes et des pointues), c’est parce que, lors de la dernière époque glacière, le glacier Martial s’étendait jusqu’à l’extrémité du canal de Beagle, et que les montagnes qui se trouvaient sous le niveau du glacier ont été polies par ses déplacements, ce qui n’est pas le cas pour les sommets qui dépassaient du glacier.
On a aussi pu voir des restes d’habitations Yamana, avec tout les déchets de coquillages autour.

L’île en elle-même n’est pas très grande, ni très intéressante, mais le panorama qu’il y a depuis valait la peine à lui seul. Juste sublime ! La Canal, les montagnes et les couleurs automnales… Wahou ! Mais bon, on a quand même fini par rentrer au port…

On a passé la fin de la journée à flâner un peu dans les rues d’Ushuaïa, faire les boutiques et préparer notre départ du lendemain pour Punta Arenas, au Chili.

Bisous,
Ben et Cha’

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :