El Chalten, Capitale nationale du trekking!
par on mai 12, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour bonjour,

On a encore pris du retard…! Mais bon, on va essayer de rattraper tout ça…!

Pour vous rappeler nous étions arrivés à El Chalten, la capitale nationale du trekking. Vous vous en doutez, notre principale activité a été la rando! ^^

Au total, en 4 jours, on en a fait 2, une d’environ 9h de marche et une autre d’environ 5h, le tout dans un paysage montagneux vraiment magnifique !

Lundi 6 Mai, on a fait le premier des deux gros treks de ces derniers jours. On est allés au Lago de Los Tres, au pied du Fitz Roy.
Pour faire ce trek, il y avait deux possibilités, soit prendre le chemin qui partait depuis le village, puis rentrer par le même, soit prendre un taxi ou un bus jusqu’à l’Hosteria del Pilar et faire une boucle…

Mon voyage en Argentine

Plan des divers treks dans la région de El Chalten. Nous avons marchés jusqu’au Lago De Los Très pour voir le Fitz Roy (en Vert) ainsi que jusqu’au Lago Torre afin de voir le Cerro Torre (en Bleu).

Le bus coûtait 60 pesos par personne, le taxi 160 pour le trajet. On s’est donc arrangés avec deux australiens rencontrés dans l’auberge pour remplir un taxi, ce qui finalement nous a fait le trajet pour 40 pesos par personne…!
Le taxi nous a posé à l’hosteria vers 9h. De là, on a commencé à marcher. Malheureusement, le matin, le temps était passablement couvert… La plupart des sommets étaient dissimulés dans les nuages et on a plusieurs fois eu le droit à quelques gouttes de pluie, mais rien de bien méchant.

Le sentier n’avait rien de compliqué. Pas très pentu, plutôt bien entretenu… Facile comparé à ce qu’on a eu à Torres Del Paine ! ^^
La carte nous disait qu’il y en avait pour 3h de marche avant d’atteindre le campamento Rio Blanco, il nous en a même pas fallu 2, en 1h50 on y était ! ^^ Il faut dire que les australiens avançaient d’un bon pas !

La suite s’est un petit peu corsée. La petite partie entre le campamento Rio Blanco et le Lago de Los Tres nous a pris une bonne heure… Sur cette partie, le chemin était nettement plus difficile, plus dur même que ce qu’on a vu à Torres Del Paine ! ^^ D’abord parce que le sentier était très escarpé et grimpait joliment mais aussi parce qu’au début, il était à moitié inondé et à la fin il était couvert de neige et de glace, rendant le tout bien glissant ! En plus, il y avait, une fois encore, un vent de malade ! Autant jusque là, on avait eu des bons gros vents, autant celui là était encore un cran au dessus ! On se faisait vraiment emporter par les rafales, ça en devenait limite flippant !

Quand on est arrivés au point de vue, le vent était tellement fort qu’on avait de la peine à tenir debout et qu’on était obligés de s’abriter derrière des grosses pierres lorsqu’il y avait des rafales ! On en est arrivés au point qu’on avançait entre deux rafales de cailloux en cailloux ! ^^ Sur le moment, c’était assez flippant, mais en réalité, on s’est bien marrés ! ^^

Par contre, du coup, on a pas beaucoup pu profiter de la vue magnifique, parce qu’on arrivait pas à regarder dans la direction des montagnes à cause du vent qui nous envoyait plein de neige dans les yeux ! À cause de ça, j’ai même pas pu prendre de photos du Fitz Roy avec mon appareil, de peur que la neige soufflée par le vent ne raye mon objectif ! Mais bon, j’ai pris quelques photos bien à l’arrache avec la GoPro de Charlotte… Quand je dis bien à l’arrache, c’était vraiment à l’arrache ! Je vous laisse imaginer, j’étais planqué derrière un rocher avec le bras tendu au dessus, la GoPro dans la main qui prenait des photos en série et je bougeais la main de gauche à droite en espérant que ça donne quelque chose de pas trop pourri…! ^^

Après un petit moment de lutte contre ce vent assez incroyable, on est redescendus.
Sur le chemin, on a croisé des amis qui montaient… Ils nous ont dit le soir à l’auberge qu’ils étaient arrivés un petit quart d’heure après nous au sommet et n’avaient quasiment pas eu de vent !!!!! Non, eux, ils ont pu profiter de la belle vue et même pique-niquer au bord du lac !!! Quand ils nous ont dit ça, on était verts ! ^^

À une 15aine de minutes près, on avait un vent de fou et les montagnes étaient partiellement couvertes de nuages, et eux ils avaient plus de vent et grand beau, sans nuages !!! Grrrr !!! ^^

C’est vrai que lorsque, pas loin du campamento Rio Blanco, on s’est retournés pour admirer cette magnifique montagne, il n’y avait plus un nuage qui la cachait et le vent était descendu dans la vallée…! ^^

Avant de prendre le chemin du retour, on a décidé d’aller voir le glacier qui se trouvait dans la vallée d’à côté et que nous avions déjà pu apercevoir ce matin lors de notre montée jusqu’au campamento Rio Blanco. Il y avait un chemin qui menait au lac qui se trouvait au pied du glacier, et comme il avait l’air d’être court et facile, on y est allés. Mais rapidement, on s’est arrêtés pour pique-niquer, nos ventres commençant à crier famine…! ^^
Après une petite pause pique-nique pendant laquelle nous avons discutés avec les deux australiens très gentils qui nous accompagnaient, on a repris notre marche. Il nous a fallu à peine 30 minutes pour atteindre le glacier, et, on a bien fait d’y aller car c’était magnifique, limite plus beau encore que le point de vue venteux du Fitz Roy !

Il faut dire que là, on avait ce magnifique glacier avec son lac et avec, en prime, en arrière-plan, le Fitz Roy sans un nuage et un soleil radieux ! La carte postale quoi ! ^^
En plus, atteindre le lac à été très divertissant ! Il nous a fallu sauter de rochers en rochers et les escalader à moitié…! C’était assez funny, sauf pour l’australienne qui peinait quelque peu… Elle avait déjà eu passablement peur lors du coup de vent au point de vue, elle n’était pas très à-l’aise non plus au milieu de ces énormes rochers…

Arrivés au lac, Charlotte et les deux australiens se sont posés un moment pour admirer le lieu. Moi, je suis monté en haut de la moraine qui encerclait le lac afin d’observer le superbe panorama d’un peu plus haut et de pouvoir le prendre en photo.

Après un bon quart d’heure de pause, on a repris la route. Une petite demi-heure plus tard, on était de retour au Campamento Rio Blanco, et on entamait le chemin de retour et la descente vers El Chalten.
Plus on s’éloignait, plus la vue sur le Fitz Roy était magnifique ! On se retournait toutes les 2 minutes ! ^^ Finalement, s’est limite s’il est plus impressionnant de loin que de près… Mais bon, c’est peut-être dû au fait qu’on n’a pas vraiment pu l’admirer de près…! XD

Le chemin de retour a également offert son lot de beaux paysages, surtout la toute fin. Pendant la première heure, le chemin était quasi plat… On a traversé une épaisse forêt et longé un joli petit lac. Puis, tout à coup, le chemin est devenu assez pentu pour redescendre sur El Chalten, nous offrant une vue imprenable sur la vallée dans laquelle se trouve cette petite bourgade, entourée de montagnes et de falaises.

On est arrivés à l’auberge après environ 9h de marche, un peu fatigués mais de loin pas autant qu’après les randos du Parque National Torres Del Paine ! À croire qu’on s’habitue ! ^^

La soirée a été tranquille, on est restés à l’auberge et on a pas tardé à se coucher…!

Le lendemain, mardi 7 Mai, il faisait mauvais temps…! Mais bon, on voulait quand même sortir un peu alors on est partis avec la voiture direction le Lago Del Desierto qui, selon le guide, est sympa même par mauvais temps…

Le lac se situe à une 40aine de kilomètres au nord de El Chalten. Sur la route, on est tombés sur nos amis français, ceux qu’on a rencontrés à Puerto Natales, puis qu’on a revu à El Calafate…! Et bien, on les a à nouveau croisés, et ça ne sera certainement pas la dernière fois !^^
On a discuté quelques minutes, puis on a repris notre route. Un peu plus loin, on s’est arrêtés à la Cascada Chorrillo del Salto, une jolie petite cascade au pied de laquelle nous sommes restés un petit moment.

Atteindre le Lago del Desierto fût plus long que prévu… Il n’était certes qu’à une 40aine de kilomètres, mais le chemin qui l’y menait était vraiment pas top… Entre les nids de poules profonds de 20cm et les flaques qui coupent la route en deux, il nous a fallu une bonne heure pour l’atteindre…!

Lorsqu’on y est enfin arrivés, on s’est installés un moment en haut d’une petite colline d’où nous avions une belle vue sur le lac et sur les montagnes qui l’encerclaient… Le guide avait raison, c’est beau même quand il fait moche, mais bon, ça doit être encore autre chose avec du ciel bleu et un soleil radieux… M’enfin bon, malgré le mauvais temps, c’était une balade très sympa qui valait le détour.

Après un petit moment de repos au bord de ce magnifique lac, perdus au milieu d’une petite forêt où nous avons pu observer de minuscules oiseaux tout mimis, nous avons repris la voiture et sommes rentrés à l’auberge.

Une fois de retour au village, on a voulu aller voir si on trouvait une agence qui organisait des treks à cheval, ou qui proposait de faire de la grimpe mais malheureusement toutes les agences étaient fermée jusqu’au retour de l’été… Dommage, mais bon, c’est la vie…!

Le lendemain, on a fait le deuxième gros trek. On est allés au Lago Torre afin d’y voir le Cerro Torre. On s’est mis en marche à 10h. Selon le guide, on en avait pour 1h30 pour atteindre le point de vue et 4 heures pour atteindre le lac…

On a mis 45 minutes pour arriver au point de vue ! On s’y est arrêtés un moment pour admirer la vue. Malheureusement, on ne voyait pas le Cerro Torre, complètement caché par les nuages…

Alors qu’on allait repartir, deux personnes sont arrivées… Oui, c’était encore les deux français, Virginie et Guireg ! On a discuté un petit moment, puis, comme ils allaient au même endroit, on a continué le chemin ensemble. Pendant notre progression, on a plusieurs fois eu le droit à une petite pluie fine…

Il ne nous a même pas fallu 3h pour atteindre le lac. Malheureusement, la météo ne s’était pas du tout améliorée, on ne voyait toujours pas le Cerro Torre…
On a pique-niqué tout en discutant avec nos amis, puis, après une bonne demi-heure de pause, on a pris le chemin du retour.

Au final, on n’aura pas vu le Cerro Torre… Mais bon, la promenade était sympathique quand même, et c’était très sympa de discuter avec nos amis en marchant.

On est rentrés à l’auberge vers 15h. Il nous aura fallu environ 5 heures pour faire l’aller-retour au lieu des 7h30-8h données dans le guide…! ^^

La soirée a été vraiment trooooop cool ! On a mangé en observant un groupe de 3 hispanophones et 2 français jouer au menteur et rire à tout va, puis une fois notre repas terminé, je me suis joins à eux !
C’était vraiment trooop cool, on s’est vraiment bien marrés ! On a fait une partie de menteur, puis on a fait un rumicube, puis on a fait un Trou du cul…! C’est là qu’on voit comme il y a certains jeux qui sont vraiment internationaux ! ^^

On avait rendez-vous vers 21h avec Virginie et Guireg dans un bar, mais au final, ils sont venus nous chercher et ne sont pas repartis ! ^^ Ils se sont aussi joins à nous !
On a passé la soirée à jouer au Trou du Cul et à se taper des fou-rires sans arrêt, c’était vraiment trop génial !

On a arrêté de jouer vers minuit et demi. Je suis allé rejoindre Charlotte qui nous avait quitté un peu plus tôt. Il faut dire que le lendemain, on devait se lever tôt…! En effet, on devait reprendre la route et se faire environ 8 heures de route pour se rendre au village de Perito Moreno, à un peu moins de 600km de El Chalten…!

Voilà pour notre séjour à El Chalten.
À tout bientôt pour de nouvelles aventures sur les routes de la Patagonie !
Ben et Cha’

0 Responses to El Chalten, Capitale nationale du trekking!

  1. Véro dit:

    Une fois de plus whaouuu ces paysages! Dis donc, mon Benoît, t’aurais pas la « barbichette » un peu rousse, par hasard?!!! Trop mignon…! Bisous.

  2. Ursula dit:

    Plus besoin d’aller au Cinéma, tellement on passe de bons moments à lire vos récits et surtout à regarder ces splendides photos. Merci de nous faire partager vos aventures !

  3. Pas trop froid bande de fous? 😉
    VOUS NOUS MANQUEZ <3

    (A quand la session Skype?)

    • Non, c’est allé. On a pas eu trop froid parce qu’on a pas fait de camping…! Pas comme à Torres Del Paine… Là, on avait eu suuuuper froid! ^^

      Pour la session de skype, c’est quand tu veux… On se connecte quasi tout les jours, mais pas toujours à des heures très pratiques pour vous… Généralement, c’est pas avant 21h, heure suisse, et souvent c’est même plus tard…

      Toi aussi tu nous manque!
      Mega Bacccciiiiiiii!!!

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :