Deux jours à Sarmiento
par on avril 8, 2013 dans Voyage en Argentine

Hola !

Hier, on est partis de Comodro Rivadavia pour Sarmiento, un peu plus loin dans les terres, à environ deux heures de route. Avant cela, on s’est un peu baladés dans Comodoro… Mais au final, il n’ y avait pas grand chose à voir : la mer est belle, mais pas de plages ou autre pour pourvoir en profiter, et comme le matin il faisait moche, on a même pas cherché à prendre de l’altitude pour faire des photos…
Du coup, notre départ qui devait être pour l’après-midi a été quelque peu avancé… Et nous étions à nouveau sur la route !
Cette fois-ci on est restés dans le même genre de paysages, entre vallées et plateaux. Seule variante du paysage : les centaines de machines de forages pour le pétrole… C’est dingue le nombre qu’il y en a! Dommage !

Mais bon, pour compenser, on a, pour la première fois, vu des animaux !
En effet, pendant que l’on roulait, un guanaco a traversé la route juste devant nous !! Et comme on a ralenti pour le prendre en photo, on a remarqué qu’il y en avait tout un troupeau juste à côté ! Du coup, on s’est carrément arrêtés, et on les a observés un moment. C’était vraiment incroyable de les croiser comme ça !
Et puis au fil de la route, on a encore croisé des nandous, des moutons, des sortes de lièvres, des chevaux, … Tous en liberté au beau milieu de rien ! C’est assez magique !^^

En arrivant aux alentours de Sarmiento, on a aussi eu le droit à une vue incroyable ! On était sur un plateau en altitude et on est redescendus dans une sorte de petite vallée qui ressemblait vraiment à un canyon ! Avec des couleurs ocres et sable, plus de végétation mais des pierres… Un changement énorme et magnifique ! Heureusement, il y avait un petit évitement sur la route, donc on a pu faire une pause photo… et se rendre compte que le vent soufflait super fort !!!
On sent bien qu’on est en Patagonie; on enfile de plus en plus souvent les vestes et les écharpes 😉 On en viendra bientôt aux gants et au bonnet!^^
Après cette magnifique pause photos, on est entrés dans la ville de Sarmiento, qui est plus une petite bourgade qu’autre chose, située entre deux lacs. Après quelques recherches, on a atterri dans un hôtel très sympa où on va passer deux nuits, parce qu’il y a plusieurs choses à voir dans le coin, dont le « Lago Muster » et le « Lago Colué Huapi » que l’on décide d’aller découvrir sur le champ.

On passe donc à l’office de tourisme pour obtenir une carte de la région, car comme il s’agit de petits chemins de cailloux, le GPS ne nous les indique pas toujours, et la grande carte a une échelle trop grande pour qu’ils y apparaissent… Là, on apprend que la « Lago Colué Huapi » est un lac privé et qu’on ne peut pas y accéder… Dommage ! Mais bon, n’aillant pas d’autre choix, on se contentera de l’autre !

On se lance donc sur les petits chemins caillouteux, et on arrive au « Rio Senguer », où il y a, semble-t-il un point de vue… En réalité, ce n’est qu’une petite rivière passant sous un pont, rien de vraiment extraordinaire. On fait tout de même une petite pause pour marcher quelques minutes au bord de l’eau, puis nous voilà repartis direction de « Lago Muster ».

Dès qu’on a aperçu le lac, on a su qu’on allait pas le regretter ! C’était incroyable ! De l’eau turquoise avec des montagnes ocres en arrière-plan et de la végétation verte et jaune à l’avant, des couleurs magiques pour un lieu extraordinaire !
Du coup, on a commencé par aller se balader au bord du lac, et avec le vent qu’il y avait, ça créait des vagues assez impressionnantes pour un lac!^^ On en pleurait tellement c’était beau… Ah non, ça c’était à cause du vent… XD
Après avoir pris plusieurs photos à cet endroit, on a cherché à prendre de l’altitude sur l’une des collines d’à côté pour pouvoir faire un panorama, parce que ça valait vraiment la peine.
Et comme toutes les collines alentours étaient entourées de barrières… bah on est passés par dessous ^^ J’avoue que j’étais pas très rassurée de faire ça, mais bon… Je voulais pas rater la vue depuis en haut donc j’ai suivi Benoît qui n’avait aucune envie de renoncer à un panorama à cause de petites barrières !^^
Et on a vraiment eu raison, ça valait la transgression ! C’était encore plus beau avec un peu d’altitude, et on pouvait voir la lumière du soleil changer le paysage au fil des nuages, c’était vraiment superbe !
Bon… Par contre, à cause du vent, on entendait plus rien, et on pouvait même pas vraiment se parler à moins de crier trèèèèèèès fort, donc ce fut une observation « silencieuse » mais très bruyante! ^^
C’est quand on voit un paysage comme ça à couper le souffle qu’on se rend compte de tout ce qu’on va découvrir d’incroyable en Patagonie ! On a hâte !
Après un bon moment d’admiration devant ce paysage de rêve, on est retournés à la voiture, et on est rentrés à l’hôtel.

Le soir, on a voulu aller manger dans un restaurant. Sauf que c’était dimanche soir et qu’on se trouvait dans une petite bourgade pas très animée… Du coup, on a eu de la peine à trouver un restaurant ouvert…!
On s’est finalement installés dans un resto-bar… C’était pas fameux, mais au moins, on avait le ventre plein!

 

Aujourd’hui, on a commencé par… dormir !^^ Comme on a pas de longue route a faire et qu’on a une seule chose à visiter, on a pu se reposer de nos quelques jours de voyage sans pauses. On a donc émergés aux alentours de 11h30-12h, et après avoir traîné un peu, on est allés s’acheter des petits trucs pour le déjeuner, qui n’est pas compris dans le prix de l’hôtel. On a trouvé une petite « Panederia » très sympa qui fait des pâtisseries typiques (bien souvent au dulce de leche), et on s’est fait plaisir ! En soit, le dulce de leche c’est un peu lourd pour le matin, mais dans une petite pâtisserie, ça passe super bien !^^ D’autant plus qu’elles étaient très bonnes et vraiment pas chères!

Ensuite, après s’être préparés et tout ça, on a décidé de partir pour le « Bosque Petrificado » vers 3h de l’après-midi, afin d’y rester jusqu’au couché de soleil, car c’est ce que le guide conseille vivement et Benoît est d’accord, questions de lumière photo…
Après 30km entre 20 et 40km/h, sur une route de petits cailloux avec une voiture basse, on est arrivés sur le site. C’était en soit déjà toute une aventure parce que sur la route, les cailloux formaient des sillons dans lesquels il fallait rouler pour éviter de faire voler les pierres, mais au milieu des sillons il y avait des petits tas de cailloux qui étaient trop hauts et qui tapaient le dessous de la voiture…! Super!
Du coup, on était obligés de rouler sur les tas, malgré les sillons qui voulaient toujours nous ramener à eux XD Mais bon, on est arrivés vivants, et la voiture semble encore en très bon état ! Yes !

Donc, on est arrivés sur le site, et le paysage est vraiment magnifique ! Ce sont des collines-montagnes-canyons toutes oranges, jaunes et ocres, avec pleins d’arbres (des troncs plus précisément) pétrifiés, donc changés à l’état de pierre.
C’est un endroit appelé la « Vallée de la lune », on a assez vite compris pourquoi (regardez les photos, et vous comprendrez vous aussi!^^)…
Mais ce qui est incroyable, c’est de ce dire qu’au temps des dinosaures, il y avait là une mer, donc beaucoup d’eau, et une forêt !
Sacrément difficile à imaginer face au paysage désertique que l’on avait alors sous les yeux !
Par contre, pas de bol, à l’entrée du parc on nous apprend qu’on doit sortir avant 18h, donc pas de couché de soleil ! ><
Heureusement, on a quand même eu largement le temps de faire le tour et de prendre plein de magnifiques panoramas ! Vraiment deux heures incroyables à marcher au milieu de tout ça ! Et puis de toute façon, le ciel s’était passablement couvert… On aurait même pas pu voir le coucher de soleil…

Après cette balade éblouissante de beauté. on a pris le même chemin dans l’autre sens et on est rentrés. Ceci après avoir subit une fouille complète pour vérifier qu’on n’emportait pas de bout d’arbre pétrifié avec nous!
On roulait tellement pas vite sur ce chemin de cailloux assez merdique, qu’on a même réussi à se faire dépasser par un bus ! Enfin bon, c’est normal, il est plus haut que nous, donc les cailloux, il s’en fout un peu xD Et lui, il s’en fout si y’a des marques sur son bus… Nous, comme c’est une voiture louée, ben on s’en fout pas du tout!
Maintenant, on est de retour à l’hôtel avec des merveilles plein les yeux, et on a hâte de voir ce que la Patagonie nous réserve encore !
Demain, départ pour Puerto Deseado, à 5h30 de route, plus au sud au bord de l’océan…

Gros bisous,
Ben et Cha.

0 Responses to Deux jours à Sarmiento

  1. Olivier Schopfer dit:

    Superbes, ces photos de la forêt pétrifiée! Encore un jour où vous nous faites voyager!

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :