Circuito Costera de Puerto San Julián y Parque Monte León.
par on avril 17, 2013 dans Voyage en Argentine

Bonjour !

Ces trois derniers jours, nous étions à Puerto San Julian, encore un peu plu au sud qu’avant ! Plus que quelques étapes avant d’arriver à Ushuaïa !

Bref, on est partis de Puerto Deseado il y a trois jours (samedi), assez tôt.
Sur le trajet pour San Julián, on voulait s’arrêter pour visiter le Monumento Natural Bosque Petrificado. Pour ça, on a dû quitter la grande route et faire 50km sur une route de gravier… Moins terrible qu’auparavant, on commence à avoir l’habitude !^^

Au fil de la « route », le paysage s’est modifié. On a commencé à voir des montagnes avec des sommets totalement plats (mais vraiment complètement plat, comme si on avait aplani le haut de la montagne!), et des couleurs volcaniques incroyables ! Du rouge, du orange, du blanc et même du vert ! ^^ C’était vraiment magnifique ! Dommage qu’on ait été aussi bringuebalé par la route, parce qu’on en gardera un souvenir tremblant. XD
Comme le Bosque Petrificado de Sarmiento, celui-ci était plus impressionnant pour son paysage que pour ses arbres pétrifiés… Quoique dans celui-ci, la taille de certains arbres était tout à fait impressionnantes ! Les plus grands mesuraient jusqu’à 3m de large et 12m de long…! Quand on se met à côté, on comprend pourquoi les dinosaures devaient être grands: si les feuilles étaient aussi hautes, il fallait un long cou (j’aurais pas survécu très longtemps!^^ Ahhh, l’évolution fait bien les choses non?!)! XD

Après une bonne heure de balade et un petit tour dans le petit musée du site, on a repris la route, pour arriver à San Julián aux environs de 18h.
On a fait deux-trois hôtels avant de trouver le bon : celui qui nous faisait le plus de rabais pour la basse saison! XD

Après s’être confortablement installés, on est sortis manger. On est allés dans le restaurant d’un autre hôtel! ^^ L’hôtel aurait probablement été hors de nos moyens mais le restaurant était tout à fait abordable. Pas le plus économe qu’on ait fait, mais bon…. Faut bien se faire un peu plaisir des fois!^^
Et franchement, ça valait carrément la peine ! C’était trop bon! La viande qui fond dans la bouche, c’est vraiment le pied ! On a donc mangé à s’en faire éclater le ventre et du coup, on a super bien dormi… jusqu’à 11h le lendemain matin ^^

Après avoir fait le tour des panederia de la ville pour en trouver une ouverte (non non, on avait pas oublié qu’on était dimanche… –‘ ), on a prit nos réserves de nourriture et on est allés déjeuner le long du « Circuito Costera », un chemin de terre qui longe la côte sur 30km, avec de magnifiques points de vue tout du long.

On a déjeuné au bord d’une petite plage en face d’un joli bras de mer, puis on est repartis. On a passé toute l’après-midi sur ce chemin, à faire des poses photos toutes les 5 minutes! Il faut dire qu’il y avait de quoi: les paysages étaient juste sublimes!

Le chemin passait d’abord sur la côte et longeait plusieurs plages de galets d’où l’on pouvait admirer les magnifiques falaises multicolores qui sombraient dans l’océan un peu plus loin. Puis, il montait en haut de ces mêmes falaises et nous permettait d’avoir une vue surplombant toute la région (On avait aussi le droit à un vent pour le moins décoiffant! XD)!
En plus, ces falaises sont relativement friables, du coup, elles se font continuellement remodeler par les vagues  les marées, ce qui crée des formes magnifiques, avec des énormes corniches etc…
Bref, c’était magnifique et l’appareil de Benoît n’a pas chômé!^^

Sur l’une de ces falaise, alors qu’on était au point de vue, à son sommet et qu’on admirait la mer et le paysage, on a entendu un cri. On a d’abord vraiment cru que c’était quelqu’un qui nous appelait… Et comme il n’y avait personne autour de nous, ça ne pouvait venir que d’en bas de la falaise où il y avait d’énormes récifs…!
Ignorant ce que c’était, on allait repartir lorsqu’on a entendu un nouveau cri et qu’on a compris qu’il s’agissait du cri d’un lion de mer…
Du coup, on est retourné au bord de la falaise et on a cherché! On a mis quelques minutes à les repérer! Il y avait 3 lions de mer qui se baladaient dans les récifs! Ils étaient à 2mètres des cailloux! Ils sont même montés un moment dessus, puis sont  repartis et ont disparus.

C’était troooop cool d’en voir en « action »! On avait pu les observer lors de notre expédition sur l’eau à Puerto Deseado, mais ils étaient juste posés sur un rocher et ne bougeaient quasiment pas, tandis que là, ils nageaient! Et ils tracent en plus! Avec les vagues qui se fracassaient sur les rochers, il y avait un max de courant, mais ça les faisaient pas bouger un poil! Même quand ils étaient sur les rochers et qu’ils se prenaient les vagues de plein fouet en pleine face, ils restaient tranquilles sur le rocher et bougeaient pas d’un pouce… Nous, on aurait été à leur place, on se serait retrouvés écrasés contre la falaise ou noyés dans les remous…! ^^

Finalement, le chemin faisait demi-tour et revenait à la ville un peu plus dans les terres, ce qui nous a permis de croiser plusieurs troupeaux de Guanacos! Ils broutaient aux alentours du chemin tranquilles… Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont pas peur de nous!^^ Ils nous regardent passer sans broncher, de temps à autres ils reculent un peu ou partent au galop… Mais s’il veulent pas bouger, ils bougent pas!^^ On a même essayé de les faire partir en klaxonnant, ils en ont rien à faire…!^^

Bref, on a fini notre jolie promenade alors que le soleil se couchait! On est rentrés à l’hôtel se poser un moment, puis on est retournés au même restaurant que la veille déguster un autre plat! Résultat: toujours aussi bon!^^
Pour le désert, Benoît a essayé le « Bombon Suizo » qu’on avait déjà aperçu dans plusieurs restaurants sans jamais trouver ce que ça pourrait être!^^
Du coup, là, on a demandé: Il s’agit d’une coupe avec une boule de glace, de la crème chantilly, du Dulce de Leche et du chocolat…
En bref, c’est super bon, mais on a toujours pas compris ce qu’il y avait de Suisse la-dedans…!^^
Après ce nouveau repas plutôt copieux, on est rentrés à l’hôtel où on a, à nouveau bien dormi!

Le lendemain, on s’est levés tard, vers 11h30-12h et on a rien fait de la journée!^^
Benoît est allé à une panaderia chercher un petit-déjeuné car celui de l’hôtel avait lieu entre 7 et 10h…
Après ça, on a regardé un film et traîné à l’hôtel…! On était un peu fatigué de conduire et visiter, on avait besoin de se poser et rien faire… ce qu’on a fait!^^

Mais la pause n’a duré qu’une journée! Aujourd’hui (Mardi), on s’est levé à 7h! On a plié bagage, chargé la voiture, pris le petit-déjeuné à l’hôtel, puis on est partis.
On a roulé jusqu’au Parque Monte León qu’on a visité pendant près de 6h! Il s’agit d’une réserve naturelle côtière où se trouve une des plus grande colonie de Pingouins. En effet, en période de reproduction, qui évidemment finit début avril (VDM), on peut en apercevoir plus de 75’000!!!!! Malheureusement, on est plus en période de reproduction (à même pas 1 demi-mois près), et on en a aperçu……1 ! ^^

Mais bon, on a quand même pu profiter des paysages toujours aussi magnifiques, et on a aperçu des lions de mer qui se reposaient sur une plage, pleins de Guanacos ainsi que plusieurs Nandous… Et puis, grâce à notre thermos acheté à Puerto Deseado, on a pu boire du Maté face à la mer, et ça, ya rien à dire, c’est la base! ^^

Par contre, malgré les nombreux panneaux signalant leur présence, on a pas vu de puma… Ca aurait pu être cool d’en voir un, mais bon, d’un côté, c’est pas plus mal de ne pas en avoir croisé…!^^

Après avoir passé une bonne partie de notre journée dans ce parc (6heures environ), on s’est remis en route direction Rio Gallegos, notre dernière étape avant Ushuaïa!
Sur la route, on a croisé au moins 200 Guanacos! Oui, j’ai bien écrit 200, et j’ai même dit « au moins »! On exagère pas du tout, il y avait vraiment un troupeau tout les 20 mètres!
C’est d’ailleurs assez flippant, parce qu’ils broutent l’herbe parfois très proche de la route et tu sais jamais s’ils vont avoir peur et traverser la route juste devant toi ou s’ils vont pas broncher… Heureusement, pour le moment, ils n’ont pas bronchés lorsqu’on est passés, ou alors ils se sont éloignés de la route plutôt que la traverser!^^ Mais on a déjà été avertit par plusieurs argentins qui nous ont dit de faire gaffe aux Guanacos car ils représentent un réel danger pour les voitures!
Si vous voyez pas ce que c’est un Guanaco, imaginez un Lama avec des poils roux-beiges plus court… Voilà, vous y êtes, c’est ça un Guanaco. En bref, c’est assez moche, assez grand, et si ça percute une voiture qui roule à 140-160 km/h, ben ça calme!

Vers 18h, on est arrivés à Rio Gallegos. On a rapidement trouvé un hôtel où on s’est installés.
Quand nos ventres se sont mis à crier famine, on est allés manger dans une petite pizzeria pas loin de l’hôtel, après quoi, on est rentrés se coucher…
Demain, semi-grasse mat’… réveil à 10h pour pouvoir prendre le petit-déjeuné de l’hôtel…

Bisous
Ben et Cha’

0 Responses to Circuito Costera de Puerto San Julián y Parque Monte León.

  1. Mokona dit:

    pfff, pas de photos pas de commentaire… oups, raté!
    (mais ce que je voulais dire, j’ai que j’ai pensé TRES fort à Cha’ hier en me baladant à IKEA! une des première chose qu’on devra faire à ton retour, c’est d’y retourner pour « s’engueuler » x) )
    continuez à bien vous amuser^^

  2. Véro dit:

    Trop beau ces paysages, ces couleurs, ces animaux, c’est juste splendide! Mais vous nous donnez le vertige, assis tous les deux sur votre rocher surplombant le vide…!!! Et Benoît, qui semble suspendu aussi dans le vide, tenu par la seule force du vent…!!! Vous êtes fous les cocos!!! ^^

  3. Groussaud dit:

    Bonjour!
    Je suis arrivée sur votre site en recherchant comment relier Puerto San Julian à Puerto Deseado… en bus. Du coup, j’ai dévoré presque toutes les pages et me suis régalée avec les photos et les diaporamas. Bravo! A force de préparer notre voyage en Patagonie en janvier prochain, de rechercher des horaires de bus, des endroits où on peut louer une voiture, des endroits à visiter, je me demande s’il ne serait pas préférable de louer une voiture pour tout le trajet car cela permet de sortir des sentiers battus. Le hic, c’est qu’on ne la rendrait pas au même endroit et qu’il parait que cela plombe le budget. A priori, c’est ce que vous avez choisi comme solution, pourriez-vous m’envoyer un mail pour me donner les détails de cette location si cela ne vous ennuie pas?

    • Bonjour,

      Pour le bus, on ne peut pas beaucoup vous aider vu que justement, on est en voiture. Par contre, on a eu le temps de remarquer que les horaires ne sont pas le point fort des argentins, que ce soit pour les bus, les métros ou quoi que ce soit d’autre… À vrai dire, il n’y en a que très peu et ils sont très rarement tenus…!
      La plupart des voyageur en bus que nous avons rencontrés dans des auberges programment leur voyage au fur et à mesure… Ils réservent leurs bus pour le lendemain une fois arrivés dans la ville de départ… Enfin, en règle générale, la plupart font ainsi…
      Niveau réservations etc, on ne peut vraiment pas vous aider…

      Si vous louez une voiture, on peut le faire un peu partout, mais le mieux reste Buenos Aires. On y trouve au moins une 20aine d’agences de location… Si vous avez plus de 21 ans, vous n’aurez aucun problème pour louer, même longtemps… Si vous avez moins de 21 ans, allez à l’agence NewWay, sur Marcello T. de Alvear, c’est la seule qui a accepté de nous louer une auto…
      C’est sur cette rue (Marcello T. De Alvear) que se trouvent la plupart des agences de locations de voiture.
      Il y en a quelques autres un peu éparpillées mais la plupart sont là.

      En effet, poser la voiture dans une autre ville que celle où elle a été louée coûte trèèèès cher ! C’est entre 2 et 5 pesos argentins par kilomètre et les distance sont très rapidement très grandes…! À cela s’ajoute encore le prix de l’avion et de l’hôtel pour la personne qui ira chercher votre voiture… En bref, vous vous retrouvez tout de suite dans les 4’000-5’000 pesos de surtaxe…!
      La seule solution que l’on ait trouvé est de louer dans l’agence Hertz. C’est un peu plus cher que les autres, mais il n’y a aucun frais supplémentaires pour poser la voiture dans une autre ville, du moment qu’il y a une agence Hertz dans cette ville.

      Pour choisir entre Bus ou voiture, c’est vraiment à vous de voir… Je ne saurais pas dire avec certitude si l’un est plus avantageux niveau prix, même si je pense qu’on y gagne un petit peu en voiture…
      Louer la voiture n’est pas très cher. En faisant votre change au marché parallèle, vous pouvez louer pour 1’000-1’500 $US par mois (vérifiez d’avoir les kilomètres libres!!! Si vous louez à Buenos Aires, c’est généralement le cas, mais ailleurs, il faut vraiment faire très attention)…
      Niveau essence, au nord du pays, elle est assez chère (entre 7 et 8 pesos), au sud ç’est bien meilleur marché (4-5 pesos). Par contre, si vous passez au Chili, ne faites pas le plein, l’essence y est hyper chère !!!
      D’ailleurs, si vous voulez traverser des frontières, il vous faudra demander un permis lors de la location de la voiture, avec frais supplémentaires, bien sûr…

      Niveau possibilités de destination, bien entendu, vous êtes totalement libre avec la voiture, alors que les bus ne vont pas partout, surtout au sud, dans la Patagonie…
      Si vous voulez faire principalement des destinations touristiques, alors les bus peuvent vous y mener, mais si, comme nous, vous voulez voir d’autres choses, un peu moins touristiques, c’est soit avec votre propre voiture, soit en stop, soit en taxi…

      Le gros « désavantage » de la voiture, c’est qu’il vous faut conduire…! Les distance sont juste énormes, donc il est nécessaire d’être au moins 2 conducteurs pour ne pas perdre trop de temps en faisant de pause. Malgré cela, prévoyez un jour de repos tout les 7-8 jours de trajet, parce qu’à la longue, c’est vraiment fatiguant…
      Niveau route, on voit de tout… On va des routes en très bon état aux routes en terre, en pierre (ou les deux en même temps! ^^) totalement merdiques…
      On voit aussi des routes en béton vraiment pourries, avec des nids de poule partout…^^ Enfin, il y a vraiment de tout, mais dans la globalité, on est plutôt surpris en bien.
      À moins de vraiment vouloir sortir des sentiers-batus, louer un 4×4 n’est pas nécessaire… On a une petit Chevrolet Celta, et on a pas eu trop de problèmes… Evidemment, on roule pas aussi vite sur des route de cailloux qu’on pourrait le faire en 4×4, mais on passe quand même… (Je vous dis ça parce que certaines agence tenteront de vous faire croire que le 4×4 est nécessaire pour faire la Patagonie… En vous faisant payer plus cher, bien sûr !)

      Enfin bref, on espère que nos quelques indications pourront vous aider dans vos choix…
      Si jamais vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous demander… On essayera de vous répondre au mieux…

      Vous verrez, l’Argentine est vraiment un pays sublime ! C’est immense, mais on peut y voir absolument tout les genres de paysages existant. Qu’on soit au bord de la mer, perdu au fin fond des steppes Patagoniennes ou au milieu des Andes, les paysages peuvent changer du tout au tout en quelques kilomètres seulement ! On est jamais au bout de nos surprises !

      Si on peut vous donner un dernier conseil:
      Ne programmez pas trop votre voyage… Les horaires sont très rarement tenus, et si vous programmez serré, vous risquez de vous faire avoir…
      Ici, tout se fait un peu à l’arrache, la veille voir au moment même…^^ C’est vraiment culturel, et le pire, c’est que ça marche pas mal du tout et que voyager au bol, sans savoir où l’on va s’arrêter dormir, ni où on ira le lendemain, c’est vraiment génial !

      Ben et Cha’

Laisser un commentaire

2014 JamSession © All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :